Kris Meeke avec le Zephyr de PH Sport
Kris Meeke avec le Zephyr de PH Sport | DR

Kris Meeke, le second souffle en rallye-raid

Publié le

Pas question de rester sur le sable. Faute de volant en championnat du monde des rallyes, Kris Meeke se tourne vers le désert pour relancer sa carrière.

Sa –petite- traversée du désert n’aura duré que le temps d’un hiver. Son contrat non renouvelé chez Toyota, Kris Meeke,  6è du championnat WRC 2019 avec un seul podium (2è en Allemagne) prépare ses grands débuts en rally raid.

Début janvier, on l’avait croisé en Arabie Saoudite, au départ du Dakar. Croisé à Djeddah aux côtés de Cyril Desprès. Copilote de secours, remplaçant de Mike Horn, alors prisonnier des glaces, au cas où… Un stage d’observation grandeur nature Repérage discret d’un nouveau monde.

Le Dakar achevé, l’ex-pilote Citroën pousse plus loin la réflexion. « On organisait une séance d’essai à Dubaï fin février», détaille Bernard Piallat, team manager de PH Sport. « Je l’ai appelé, il a débarqué, il a adoré ! » Entre le nord–irlandais et la structure du plateau de Langres, c’est une vieille histoire ! « On se connaît depuis 2006, lorsqu’il courait chez nous en Championnat du Monde junior WRC. On est de vieux amis! On a aussi gagné le Portugal et la Finlande ensemble, avec Citroën, en 2016!»

L’histoire reprend donc dans les dunes. 400km de test au volant du Zephyr, dernière création des ateliers PH Sport. Un petit bolide rose, 4è de sa catégorie au Dakar pour son baptême de piste. Un SSV, d’accord,  mais surtout un vrai proto ! Après une première boucle de 80 km, Kris Meeke sort de la voiture comme un gosse. Bernard Piallat n’en revient toujours pas : « Je ne me suis jamais autant éclaté dans une voiture. Je n’ai jamais pris autant de plaisir. » Ce sont ses premiers mots à sa descente de voiture! » Meeke enchaîne les journées d’essai, aux côtés d’un certain Sébastien Loeb….Et si on retrouvait les deux gaillards en rally raid ?!

Le Zephyr, un nouveau souffle pour sa carrière

L’accord porte sur deux manches, l’Abu Dhabi Desert Challlenge (20/26 mars) et la Baja Dubaï. Avant de voir plus grand. Car à 40 ans, le britannique rêve de Dakar…sur un gros proto. « Si on peut lui (re)mettre le pied à l’étrier » s’amuse Bernard Piallat ! Beau rebond en tout cas pour le nord-irlandais, à la trajectoire de carrière loin d’être rectiligne. « Kris, c’est un mec simple, cool, toujours souriant. OK, il peut être fantasque, tout ce que tu veux, mais c’est vraiment un super mec. »

Selon la mythologie grecque, Zephyr est le fis d’Eole, le maitre des vents. Une jolie petite brise venue des îles britanniques pourrait bien dépoussiérer le rallye raid dès la semaine prochaine…

Gael Robic gael_robic