Sébastien Ogier sur les routes magnifiques de Finlande
Sébastien Ogier va perdre quelques points en Finlande | Francois Flamand / DPPI Media / DPPI

Ingrassia sonné, Ogier abandonne en Finlande

Publié le , modifié le

Son copilote Julien Ingrassia étant sonné après l'accident survenu lors de la quatrième spéciale vendredi, Sébastien Ogier (M-Sport/Ford) a décidé de ne pas repartir samedi. "En accord avec les organisateurs, nous avons retiré Sébastien de la course pour donner à Julien plus de temps pour se remettre. Si tout va bien, ils seront de retour demain (dimanche)", a tweeté l'équipe.

De fait, Sébastien Ogier ne pourra repartir qu"en rallye 2 mais pourra en revanche disputer la power stage pour gratter quelques points au championnat du monde qu'il mène avec 11 unités d'avance seulement sur Thierry Neuville, vainqueur du dernier rallye en Pologne. Sébastien Ogier et Julien Ingrassia avaient été conduits à l'hôpital vendredi pour des examens médicaux. Ceux-ci n'ont rien révélé de "grave" selon Ogier. Les responsables médicaux de la course et de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) ont en effet décidé qu'Ingrassia, qui souffre de maux de tête, de nausées, de vomissements et de douleurs du côté gauche de l'abdomen, ne devra pas prendre part à des compétitions pendant quinze jours.

Première pour Lappi ?

Pour la première fois de sa carrière dans la catégorie reine, le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota), 26 ans, était en tête à l'issue de la première journée vendredi soir. Il devançait ses compatriotes Jari-Matti Latvala (Toyota) et Teemu Suninen (M-Sport/Ford) de respectivement 4 sec 4/10 et 19 sec. Huitième à 58 sec, le Belge Thierry Neuville (Hyundai), dauphin d'Ogier à onze points au Championnat du monde, ne profitait pas du retrait de son rival.