Hirvonen arrive chez Citröen, Ogier s'en va

Publié le , modifié le

Sébastien Ogier quitte l'écurie de rallye Citroën et sera remplacé par le Finlandais Mikko Hirvonen en 2012, aux côtés de l'octuple champion du monde Sébastien Loeb, a annoncé la marque française à Satory, lors d'une conférence de presse dans les locaux de Citroën Racing. Dauphin de l'Alsacien cette saison au championnat comme en 2009, le le Finlandais met fin au duel acerbe entre les deux Français, qui a atteint son apogée lors du rallye d'Allemagne.

Citroën, qui l'avait formé, a rendu sa liberté à Ogier, alors qu'il était contrat jusqu'en 2013, a indiqué le directeur de l'écurie, Olivier Quesnel,  avant que Hirvonen, trois fois vice-champion du monde derrière Loeb (2008, 2009, 2011), chez Ford, soit présenté officiellement. "Nous sommes maintenant très heureux d'accueillir Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen", déclare le directeur de Citroën Racing, Olivier Quesnel. "Ils ont été nos plus farouches adversaires au cours des quatre dernières saisons et nous nous réjouissons de cette future collaboration. Mikko est un pilote talentueux, dont la régularité sera un atout pour conserver le titre Constructeurs".

Hirvonen, 31 ans, est né tout près de Jyvaskylä, le quartier général du  rallye de Finlande. Il a fait l'essentiel de sa carrière chez Ford, remportant 14 victoires pour la marque américaine et montant 51 fois sur le podium, en 124  rallyes disputés. S'il arrive dans la marque au Chevron, et malgré tout son talent et son palmarès, c'est qu'il ne devrait pas poser les mêmes problèmes que son prédécesseur, Ogier. En ayant prolongé son contrat durant la saison, Sébastien Loeb a certainement obtenu des assurances qu'il serait toujours traité avec tout ce que ses 8 titres de champion du monde exigent. Mais Olivier Quesnel ne veut pas parler de leader et de "porteur d'eau": "Loeb sera pilote leader mais Hirvonen aura tout loisir de jouer sa carte. C'est un vrai pilote finlandais. Il est très rapide et je suis certain que le fait de changer d'écurie va lui rendre cette petite flamme."

Un client mais discret pour Loeb

"Hirvonen n'a jamais fait trop de bruit. Il fait ses courses et puis voilà. C'est un mec simple avec qui je m'entends plutôt bien. Cela devrait bien se passer", a commenté Loeb, présent aux côtés de Quesnel. "Ca va être un client car cela fait deux ou trois ans que l'on se bat pour les Championnats", a ajouté l'octuple champion du monde. "J'étais au courant des tractations mais on ne m'a pas demandé mon avis et je n'ai pas cherché à le donner", a-t-il poursuivi. "Je comprends bien que Citroën ait besoin d'un pilote qui se batte devant". Et de préciser l'équilibre des forces à venir: "Les Finlandais sont généralement très rapides sur terre et ils gèrent bien la pression. C'est le cas d'Hirvonen", a souligné Loeb. A la question de savoir si Hirvonen était le N.2, il a répondu: "Si le second est devant, il devient N.1. Aujourd'hui, il a toutes ses chances et va partir au Monte-Carlo pour gagner, comme tout le monde."

Pour Sébastien Ogier, l'avenir est encore incertain. Le retour annoncé pour 2013 de Volkswagen, s'il choisissait cette option, l'obligerait à passer une saison à faire de la mise au point et du développement avec que quelques courses au programme, et donc s'éloigner de la scène internationale, alors que la direction le menant à Ford, dans un "échange" avec Hirvonen, n'est pas évidente puisque la marque n'est pas certaine de poursuivre l'aventure, infructueuse depuis de nombreuses années et la suprématie de Citroën qui avait pris la suite de Peugeot. Une chose est à peu près sûre: il ne disposera plus de la meilleure voiture du plateau. Un gros handicape dans son duel avec Sébastien Loeb, qui pourrait raccrocher à l'issue de la prochaine saison. Et l'Alsacien, magnanime, lui a rendu hommage: "Son talent est incontestable".

Voir la video