Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS) Rallye de Suède 02 2011
Le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS) | AFP - JONATHAN NACKSTRAND

Ford s'offre un triplé

Publié le , modifié le

Le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta), vainqueur en 2010, a de nouveau remporté le Rallye de Suède. Il a devancé deux de ses coéquipiers, le Norvégien Mads Ostberg et le Finlandais Jari-Matti Latvala. Le septuple champion du monde, le Français Sébastien Loeb (Citroën DS3), se contente de la 6e place au classement général tandis que son compatriote Sébastien Ogier termine au pied du podium.

Classement final:
1. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Fiesta RS) 3 h 23:56.6
2. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS) à 6.5
3. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN/Ford Fiesta RS) 34.0
4. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën DS3) 47.7
5. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën DS3) 1:31.2
6. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën DS3) 2:30.3
7. Per-Gunnar Andersson-Emil Axelsson (SWE/Ford Fiesta RS) 6:22.0
8. Kimi Räikkönen-Kaj Lindström (FIN/Citroën DS3) 7:02.3
9. Matthew Wilson-Scott Martin (GBR/Ford Fiesta RS) 10:11.5
10. Khalid Al Qassimi-Michael Orr (EAU-GBR/Ford Fiesta RS) 10:31.1

Premier rallye et première victoire. L'année 2011 commence comme avait commencé 2010 pour Mikko Hirvonen. C'est-à-dire par une victoire. Réalisant seulement trois temps scratchs sur les 22 spéciales, le Finlandais a su résister aux assauts de ses concurrents et maîtriser une route particulièrement glissante pour s'offrir son 13e succès en WRC. "C'est une victoire fantastique, avec une nouvelle voiture qui a bien fonctionné d'entrée", a commenté le pilote Ford, ravi de cette entame de saison. L'écurie américaine peut également avoir le sourire car ce sont deux de ses pilotes qui sont venus compléter le podium de ce rallye de Suède. Hirvonen a en effet devancé le Norvégien Mads Ostberg (+6"5) et le Finlandais Jari-Matti Latvala (+34"). De quoi faire oublier une saison 2010 plutôt décevante.

Derrière ce podium 100% Ford, on trouve la première Citroën DS3, celle de Sébastien Ogier. Ce dernier a été le premier lauréat de la  "Power Stage", une spéciale classique de 4 km, télévisée en direct, organisée pour la première fois en WRC. Cette épreuve, la dernière du rallye de Suède, attribuait trois points supplémentaires à l'auteur du meilleur temps, deux au 2e et un au 3e. De son côté, Sébastien Loeb, qui avait perdu 2'30, vendredi, en raison de sa position d'ouvreur, n'a jamais été en mesure de rattraper ce temps perdu. En meilleur condition samedi, il a tout de même réussi à remporter quatre spéciales, mais concède au final 2'30"3 au vainqueur. Un résultat peu satisfaisant pour le septuple champion du monde en titre qui aura à coeur de se rattraper lors de la seconde manche du championnat du monde (du 4 au 6 mars au Mexique).

Déclarations

Mikko Hirvonen (FIN/Ford Fiesta RS): "C'est absolument fantastique et vraiment bien de gagner le premier rallye de la saison dans la nouvelle Fiesta. Je dois avouer que j'étais très nerveux au départ de la dernière spéciale, mais maintenant je suis vraiment heureux d'avoir pris un si bon départ pour cette saison. C'est un soulagement,  parce que j'ai vécu une saison 2010 difficile, mais je savais que si tout allait bien à nouveau, on aurait de bons résultats, c'est ce qui s'est passé ici."

Sébastien Ogier (FRA/Citroën DS3): "Finalement, du point de vue comptable, c'est un résultat plutôt bon. Il y a les manches terre qui arrivent,  on sera dans une bonne position de départ au Mexique, avec de bons points  marqués ici. J'ai fait ce que j'ai pu, après un début difficile vendredi matin. Ca s'est plutôt bien enchaîné jusqu'à ce matin, où c'était plus glissant, on a fait un passage contre un mur de neige et on a rempli la boîte à air, ce qui nous a fait perdre de la puissance, mais on a gagné la Power Stage."

Sébastien Loeb (FRA/Citroën DS3): "Je suis content que ça se termine et on a quand même pris quelques points, donc c'est  mieux que rien, et on va fêter la fin du rallye. Je me suis fait +chier+  jusqu'à la fin, je ne sais pas comment le dire autrement, c'était ennuyeux. Je me suis dit, si ça se trouve, je vais rester planté dans la dernière (spéciale), dans un mur de neige, et j'aurai fait trois jours de galère pour  rien. On a franchi la ligne et j'ai dit à Daniel (Elena, son copilote): +on y  est quand même arrivé+. Mais 200 mètres plus loin, on était en panne (de démarreur). La seule satisfaction, c'est que notre voiture est pas mal, on avait un bon feeling dedans, elle est équilibrée et compétitive, mais les autres aussi sont compétitifs. Heureusement, c'est le seul rallye neige de la  saison".