Loeb Ogier
Coéquipiers en 2011, les deux hommes sont désormais adversaires. | FRANCETVSPORT

Entre Loeb et Ogier, la guerre des Seb' a (re)commencé

Publié le , modifié le

Le Rallye de Monte Carlo (22-25 janvier) signe la reprise de la saison de rallye. Avec pour principales têtes d’affiche, un duel qui s’annonce d’ores et déjà savoureux entre Sébastien Ogier, qui vise un troisième titre mondial, et le revenant Sébastien Loeb.

Ce jeudi, cela fera 473 jours que le nonuple champion du monde Sébastien Loeb, n’a plus disputé une manche de championnat de rallye. Plus d’un an et demi plus tard, le voilà de retour sur le circuit, à l’assaut d’une 8e victoire au Monte-Carlo. Pour cela, il va devoir se frotter à son ancien meilleur rival, le double champion du monde et digne successeur, Sébastien Ogier. On se délecte déjà d’un nouveau duel entre les grands pilotes français les plus titrés. D’un côté il y a Loeb, 40 ans et 78 victoires. De l’autre, Ogier, 31 ans, et déjà 24 succès au compteur.

Mais tous les deux n’ont pas les mêmes enjeux, ni les mêmes motivations. Ogier (Volkswagen) souhaite dès le départ imposer sa marque dans la quête d’un troisième titre mondial. Il a l’avantage de courir quasiment à domicile, puisque les spéciales ont lieu près de sa ville natale, Gap. Quant à Loeb, double champion du monde des Voitures de Tourisme, il s’est contenté de répondre favorablement à l’invitation de Citröen à disputer ce rallye qui lui réussit bien (sept victoire et deux deuxièmes places en dix participations) : « quand on m’a proposé d’y participer, je n’ai pas hésité longtemps ! ». Le champion alsacien compte « être compétitif et donner le meilleur de soi-même ». Le pilote français a tout de même admis avoir eu un temps d’adaptation pour piloter à nouveau une Citroën DS3 WRC : « Il a fallu que je reprenne mes marques, mais c’est revenu très vite ».

Monte-Carlo va donc être le théâtre des retrouvailles entre les deux pilotes français qui ne sont pas les meilleurs amis du monde, pour un duel fraticide qui s’annonce déjà spectaculaire.  Loeb et Ogier se sont déjà affrontés par 20 fois, et c’est ce dernier qui mène en nombre de victoires, onze au total contre neuf pour l’Alsacien. Ogier a d’ailleurs annoncé « n’avoir rien à prouver face à lui, le fait qu’il revienne rend tout simplement le défi intéressant ». Une réaction glaciale pour une course qui s’annonce d’ores et déjà explosive.

Le rallye de Monte-Carlo sera également l'occasion d'inaugurer le nouveau règlement pour le championnat du monde. Le leader du championnat devra ainsi ouvrir la voie sur les deux premières étapes de rallye, contre une précédemment. Un lourd handicap, qui n'était pas du goût d'Ogier, mais qui sera mis à l'oeuvre dès jeudi.