Thierry Neuville et son co-pilote Nicolas Gilsoul en Peugeot 207
Thierry Neuville et son co-pilote Nicolas Gilsoul en Peugeot 207 S2000 au rallye de Chypre | ANDRE LAVADINHO / CYPRUS RALLY / AFP

Citroën mise sur le Belge Neuville

Publié le , modifié le

Le pilote belge Thierry Neuville va intégrer l'écurie Citroën et disputera au moins 9 des 13 rallyes du prochain championnat du monde WRC au volant d'une DS3. Le programme du pilote liégeois, vainqueur de deux épreuves IRC la saison passée, prévoit Monte-Carlo, Suède, Mexique, Portugal, Grèce, Argentine, Finlande, Allemagne et Grande-Bretagne.

"J'ai encore un peu de mal à y croire", a expliqué Neuville.  "La saison 2011 a été très positive, avec deux victoires sur des rallyes   aussi mythiques et difficiles que le Tour de Corse et le Sanremo. Il fallait  que je franchisse un nouvel échelon et je suis fier que Citroën Racing m'ait  accordé sa confiance pour 2012." Le jeune (23 ans) Belge suis les traces du Français Sébastien Ogier (qui  quitte Citroën pour VW) et représentera pour Citroën un pari sur l'avenir.

Thierry  Neuville s'était révélé en remportant le Citroën Racing Trophy  belge en 2009. En 2010, il était engagé en Championnat du Monde Junior (JWRC)  sur une Citroën C2 S1600, tout en disputant ses premiers rallyes en IRC sur une  Peugeot 207 S2000. Vainqueur du Tour de Corse et du Sanremo 2011, il a lutté  pour le titre IRC jusqu'au dernier rallye.

Avec Loeb, Hirvonen et Al-Attiya

Neuville suit ainsi les traces de François Duval, dernier pilote belge  officiel en WRC, en 2005, également pour Citroën. "Nous avons estimé que le moment était venu de lui donner sa chance au plus  haut niveau. Comme Sébastien Ogier récemment, Thierry disposera d'un cadre lui  permettant de parfaire sa formation", a expliqué le directeur de Citroën Racing  Olivier Quesnel.

Le team Citroën avait déjà officialisé l'arrivée de Nasser Al-Attiyah au  sein de ses effectifs. Le pilote qatari, vainqueur de l'édition 2011 du Dakar, disposera d'une Citroën DS3 WRC identique à celles de Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen à partir du Rallye de Suède.

AFP

Rallye