Carton plein pour Citroën

Publié le , modifié le

Sébastien Loeb a remporté ce dimanche le rallye de Bulgarie, 7e manche du Championnat du monde (WRC), devant son coéquipier l'Espagnol Dani Sordo et le Norvégien Petter Solberg, tous trois sur Citroën C4. Sébastien Ogier, resté juste au pied du podium, permet néanmoins à Citroën de réaliser le premier quadruplé de son histoire et le premier d'un constructeur depuis le lancement du championnat WRC en 1997.

Les quatre dernières spéciales disputées ce dimanche ont été le théâtre d'une  lutte pour la deuxième place entre Solberg, sur une voiture privée et Sordo, au  volant de la C4 officielle. En dépit de ses deux victoires (ES11 et ES13), le Norvégien n'a pas réussi à  combler le retard de 4,7 secondes qu'il avait sur l'Espagnol samedi soir. A  l'issue de cette spéciale parcourue deux fois, il n'a réussi à lui reprendre que  deux secondes. Sordo a remporté l'ES12 (avec 2,7 sec d'avance sur Solberg) et  Ogier l'ES14. Loeb, qui a terminé ces spéciales parmi les cinq premiers, obtient son 58e  succès en WRC. Dani Sordo le suit à 29,5 secondes et Petter Solberg à 36.3  secondes.

Grâce à cette quatrième victoire de la saison, la première sur asphalte, Loeb prend le large en tête du classement du championnat du monde. Avec 151 points, il relègue son plus proche poursuivant, Ogier, à 51 points, et son plus sérieux rival, le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Focus WRC), à 65 points. Totalement hors du coup, Hirvonen n'a terminé que cinquième à plus de trois minutes, devant son coéquipier et compatriote Jari-Matti Latvala. Invaincu sur asphalte depuis 15 rallyes, le pilote alsacien n'a laissé aucune chance à ses adversaires sur les routes tracées dans les montagnes bulgares autour de Borovets, qui accueillaient pour la première fois un rallye WRC.

Battu lors des deux précédents rallyes, en Nouvelle-Zélande par Latvala puis au Portugal par Ogier, Loeb n'a laissé aucune place au doute en survolant les quatre spéciales courues vendredi. Le Français, qui a enfoncé le clou dans la première spéciale de samedi, n'a ensuite eu qu'à assurer jusqu'à la fin du rallye en raison des risques d'averses, laissant les autres C4 de la marque aux chevrons s'adjuger les meilleurs temps (cinq pour Solberg, deux pour Sordo, un pour Ogier). Ford aura l'occasion de relancer un peu le suspense en tête du championnat du monde lors de la huitième épreuve, dans trois semaines sur la terre finlandaise, terrain a priori plus favorable à Hirvonen et Latvala.

"J'ai sorti la grosse attaque, je me suis lâché car j'étais bien dans la  voiture", a expliqué Sébastien Loeb après ce nouveau succès (le 58e de sa carrière) et ce triomphe pour l'équipe Citroën. Aucun constructeur  n'avait en effet réalisé cet exploit de placer quatre bolides aux quatre premières places depuis la création de ce championnat du monde des  rallyes de l'ère moderne en 1997. Il fallait remonter à celui de Toyota, au Safari rallye en 1993.

Réactions

Sébastien Loeb (FRA/Citroën C4), vainqueur: "La première journée a été belle, la deuxième bonne et la troisième tranquille. Un rallye parfait. J'ai été en confiance d'entrée. Une fois que la différence a été faite, il s'agissait de la conserver. L'objectif n'était pas de faire tous les temps scratch et de prendre des risques pour rien mais de finir en tête du rallye. J'ai opté pour cette stratégie à partir du moment où j'ai réussi à me caler sur le rythme des autres sans perdre trop de temps et en étant à 100 pc certain de ne pas faire de fautes. Je craignais le mouillé ici et finalement le grip n'est pas si mauvais que ça. J'ai été agréablement surpris. Depuis 2006 on n'a pas perdu un rallye sur asphalte. Quatre Citroën devant, c'est impressionnant."

Dani Sordo (ESP/Citroën, 2e): "on est venu se battre pour la victoire mais avec Sébastien cela été difficile. Comme d'habitude. Mais on est tout de même content de cette deuxième place après une belle bagarre avec Solberg dimanche. Vendredi on n'était pas bien dans la voiture et samedi on a fait un mauvais choix de pneus et Solberg nous a repris le temps qu'on lui avait confisqué. Ca fait longtemps que j'essaie mais c'est vraiment difficile de battre Sébastien sur asphalte. Je vais continuer à essayer mais c'est pas fait".

Petter Solberg (NOR/Citroën, 3e): "Je suis super content du résultat, j'avais besoin de ce podium et je n'ai pas pris tous les risques: il aurait été difficile d'aller chercher Daniel Sordo sans s'exposer. Je pense avoir prouvé quoi qu'il arrive que j'étais parfaitement dans le coup sur l'asphalte. Ce qui me manque pour espérer gagner? Pas la voiture, puisque ma C4 WRC est très performante. Face à une équipe aussi solide que l'équipe officielle Citroën, il faut que tout soit vraiment réuni pour jouer la gagne: la vitesse, la fiabilité, la chance, et des réglages parfaits. J'espère réintégrer un jour une équipe d'usine, mais en attendant, je suis dans une structure privée, je fais donc moins d'essais, je peaufine mon set-up en cours de rallye, et j'y laisse peut-être les quelques secondes qui manquent au bout du compte. Mais, déjà, mon objectif de jouer devant avec les meilleurs est atteint et je vais encore me battre pour continuer à le faire."

Sébastien Ogier (FRA/Citroën, 4e): Citroën domine vraiment sur asphalte. Nous ne sommes pas sur le podium mais on a fait une belle course pour notre deuxième apparition sur asphalte en WRC. On a eu une voiture très performante ce week-end. On a engrangé beaucoup d'expérience. On a été capable de rivaliser avec Petter et Dani. On a fait cette erreur vendredi mais on est ravi par cette 4e place. A l'avenir, il faudra que je reste plus concentré. Sébastien a prouvé qu'il était encore au-dessus du lot sur asphalte."

Mikko Hirvonen (FIN/Ford, 5e): "Ca devient un peu désespérant de travailler aussi dur pour un résultat qui reste sempiternellement insuffisant face aux Citroën. On savait que ce serait dur sur l'asphalte, mais nous espérions quand même avant le départ leur mettre une pression supérieure. C'est raté. Nous devrions être plus compétitifs sur la terre et je serai chez moi, sur un terrain a priori favorable, bientôt, en Finlande, mais rien ne dit qu'on ne va pas encore y souffrir."

Jari-Matti Latvala (FIN/Ford, 6e): "Difficile, décidément, de suivre les C4 WRC sur leur terrain favori. Pour essayer quelque chose de différent, nous avons tenté de rouler en pneus plus tendres ce matin (dimanche), c'était loin d'être concluant et j'ai perdu pas mal de terrain, mais autrement, j'étais assez proche de Mikko en performance. C'est déjà ça. Au moins, j'ai le sentiment d'avoir moi-même progressé sur l'asphalte, même si ce n'est pas encore parfait.

Kimi Räikkönen (FIN/Citroën, 11e): "Je pense que sans mon erreur, vendredi, on aurait fini 5e. Les mécaniciens ont fait un bon boulot en réparant la voiture ce qui nous a permis d'engranger de l'expérience".

Oliviers Quesnel (directeur de Citroën Racing): "C'est un résultat exceptionnel. Cela démontre toute la qualité et la technologie de nos voitures. Cela met également en évidence tout ce qu'on avait mis en place pour nos pilotes, qu'ils soient d'usine, client ou appartiennent au Junior Team. On a 51 points d'avance au classement pilote et 47 au classement constructeur. Il reste trois rallyes goudron et trois rallye terre. Tout cela me parait bien engagé mais il faut resté calme et bien concentré."

Classement final, à l'issue de la 3e journée

1. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON/Citroën C4) 3 h 02:39.2
2. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Citroën C4) à 29.5
3. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Citroën C4) 36.3
4. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/Citroën C4) 1:55.0
5. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Focus) 3:17.8
6. Jari-Matti Latvala - Miikka Antilla (FIN/Ford Focus) 4:28.5
7. Per-Gunnar Andersson-Jonas Andersson (SWE/Ford Focus) 5:25.2
8. Frigyes Turan - Gabor Lsiros (HUN/Peugeot 307 WRC) 7:04.0
9. Matthew Wilson-Scott Martin (GBR/Ford Focus) 9:28.6
10. Henning Solberg-Ilka Minor (NOR-AUT/Ford Fiesta S2000) 13:06.0 (vainqueur groupe N)
11. Kimi Raikkonen-Kaj Lindstrom (FIN-FIN/Citröen C4) 14:06.4
12. Thierry Neuville - Nicolas Klinger (BEL-FRA/Citroën C2) 15:42.6 (vainqueur Junior WRC)
...
Meilleurs temps dans les épreuves spéciales:
Loeb 5 (ES1, ES2, ES3, ES4, ES5), Sordo 2 (ES6, ES12), Solberg 5 (ES8, ES9, ES10, ES11, ES13), Ogier 1 (ES14). ES7 annulée.

Classement du championnat du monde

Classement pilotes:
1. S. Loeb (FRA) 151 pts
2. S. Ogier (FRA) 100
3. M. Hirvonen (FIN) 86
4. J.-M. Latvala (FIN) 80
5. P. Solberg (NOR) 78
6. D. Sordo (ESP) 67
7. M. Wilson (GBR) 40
8. F. Villagra (ARG) 26
9. H. Solberg (NOR) 25
10. K. Räikkönen (FIN) 15
11. M. Ostberg (NOR) 10
12. P-G Andersson (SWE) 7
13. X. Pons (ESP) 6
14. Jari Ketomaa (FIN) 4
15. Frigyes Turan (HUN) 4
16. M. Prokop (CZE) 2
. D. Kuipers (NED) 2
. Khalid Al Qassimi (EAU) 2
19. Armindo Araujo (POR) 1
. A. Burkart (GER) 1

Classement constructeurs/écuries:
1. Citroën Racing 232 pts
2. Ford 185
3. Citroën Junior Team 125
4. Stobart-Ford 98
5. Munchi's Ford 40