Bouffier Peugeot Monte Carlo neige 012011
Bryan Bouffier (Peugeot) lors du rallye Monte Carlo | DR

Bouffier prend les commandes

Publié le , modifié le

Le Français Bryan Bouffier (Peugeot 207), champion de France en titre, était en tête du 79e Rallye Monte-Carlo jeudi soir à Valence, devant le revenant François Delecour (Peugeot 207), 48 ans, vainqueur en 1994, au terme d'une 2e étape à rebondissements.

Grâce à une météo ayant transformé en quelques heures des routes sèches en patinoires sur les hauteurs du Vercors, Bouffier, avec deux pneus cloutés et deux pneus neige, est d'abord passé en l'espace de 25 km, dans l'ES7, de la 7e à la 1re place du classement général, aux dépens du leader finlandais, Juho Hanninen (Skoda Fabia), parti en pneus intermédiaires.

Puis le Drômois de 32 ans, champion de France et de Pologne l'an dernier, a réussi à garder les commandes du rallye au bout d'une ES8 de tous les dangers, négociée sur le fil du rasoir, à la nuit tombante et à la lueur des rampes de phares, sans pouvoir éviter deux têtes-à-queue. "Quand j’ai effectué un double tête-à-queue à haute vitesse dans la deuxième spéciale totalement enneigée, j’ai bien cru que ma course s’arrêtait là ! J’avais insisté lors de l’assistance pour qu’on me mette deux pneus cloutés dans le coffre. Je les ai montés, à l’avant, pour la dernière spéciale. Ils m’ont donné le « grip » dont j’avais besoin pour tourner et pour accélérer."

Pendant ce temps, Delecour, reparti de Valence avec quatre pneus cloutés pour la boucle de l'après-midi, trouvait le bon compromis entre vitesse et sécurité et signait son premier temps scratch du rallye, comme au bon vieux temps, pour remonter à la 2e place du classement général. Derrière les deux funambules, les mauvais choix de pneus ont totalement bouleversé le classement, les écarts se chiffrant en minutes. Hanninen, le champion IRC en titre, est tombé de la 1re à la 6e place, et Petter Solberg (Peugeot 207) de la 2e à la 7e place, en l'espace de 47 km enneigés. Ce rallye du Centenaire se terminera vendredi par cinq autres spéciales (ES9 à ES13), dans les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes. Tout est encore possible.

CLASSEMENT APRES L'ETAPE 2
1. Bryan Bouffier-Xavier Panseri (FRA/Peugeot 207) 2 h 14:38.8
2. François Delecour-Dominique Savignoni(FRA/Peugeot 207) à 0:28.0
3. Freddy Loix-Frédéric Miclotte (BEL/Skoda Fabia) 1:05.5
4. Guy Wilks-Phil Pugh (GBR/Peugeot 207) 1:20.5
5. Stéphane Sarrazin-Jacques-Julien Renucci (FRA/Peugeot 207) 1:41.1
6. Juho Hanninen-Mikko Markkula (FIN/Skoda Fabia) 2:35.7
7. Petter Solberg-Chris Patterson (NOR-GBR/Peugeot 207) 3:49.1
8. Nicolas Vouilloz-Benjamin Veillas (FRA/Skoda Fabia) 5:31.0
9. Jan Kopecky-Petr Stary (CZE/Skoda Fabia) 7:51.7
10. Toni Gardemeister-Tomi Tuominen (FIN/Peugeot 207) 7:52.7

Abandons:
Thierry Neuville-Nicolas Klinger (BEL-FRA/Peugeot 207), sortie de route (ES1); Bruno Magalhaes-Carlos Magalhaes (POR/Peugeot 207), sortie de route (ES4)

Meilleurs temps:

Hanninen 3 (ES2, ES3, ES5), Bouffier 2 (ES6, ES7), Sarrazin 1 (ES1), Loix 1 (ES4), Delecour 1 (ES8)

AFP