Sébastien Loeb (Citroën)
Sébastien Loeb (Citroën) | SEBASTIEN BOZON / AFP

Alsace: Loeb en tête, Ogier à la traîne

Publié le , modifié le

Sébastien Loeb a pris la tête du rallye de France à la mi-journée de la deuxième étape en signant les trois scratches de la matinée alors que son compatriote Sébastien Ogier était en retrait, 5e seulement, vendredi dans les Vosges. Sacré champion du monde jeudi soir dès la spéciale d'ouverture, Ogier a connu une matinée difficile, particulièrement dans la spéciale du Pays d'Ormont où il a concédé vingt secondes à Loeb.

"On n'est pas en confiance. On ne peut pas pousser dans ces conditions.  J'avais choisi des pneus durs mais il commence à faire humide. Ce n'était pas  la bonne option", a expliqué le pilote Volkswagen, dépité. Car au classement général provisoire, Ogier qui pointe en 5e position,  concède déjà 22 secondes de retard à Loeb. Un écart déjà conséquent. Le pilote  Citroën se pose d'entrée comme candidat à la victoire, démontrant qu'il compte  faire ses adieux avec panache lors de ce rallye qui est le dernier de sa  carrière. 

"J'attaque. Ce n'est pas toujours évident car la route est humide mais tout  se passe bien", a commenté le nonuple champion du monde qui devance le  Finlandais Jari-Matti Latvala (de 3,7 secondes) et le Belge Thierry Neuville  (4,7 sec.) au classement. Vainqueur de la Power Stage jeudi, l'Espagnol Dani Sordo pointe en 4e  position à six secondes de la tête. Il reste trois spéciales à disputer vendredi après-midi, sur les trois  mêmes tracés qu'en matinée.

Vidéo: Après le titre, Ogier veut la victoire

Voir la video

AFP