WTCC Paul Ricard Citroën C-Elysée
La Citroën C-Elysée qui roulera en WTCC en 2014 | DR

Quatre Citroën C-Elysée en WTCC

Publié le , modifié le

Citroën Racing engagera quatre nouvelles C-Elysée dans le prochain Championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC), a annoncé lundi la marque française lors d'une conférence de presse à Versailles. Deux de ces voitures seront pilotées, comme prévu et déjà annoncé, par les Français Sébastien Loeb, 39 ans, neuf fois champion du monde des rallyes, et Yvan Muller, 44 ans, déjà quatre fois titré en WTCC.

"Je ne suis pas confiant, car il y a encore beaucoup de travail à faire,  mais j'ai retrouvé une motivation", a dit Muller, Alsacien comme Loeb. "Il est  peut-être trop tôt pour parler d'un 5e titre, mais on fait de notre mieux pour  réduire le temps d'apprentissage. On veut être devant dès 2014". "Je me sens bien et je suis content. C'est un nouveau défi, pas facile, car  on a tout gagné en rallye pendant des années et là c'est très ouvert", a résumé  Loeb. "Tout est nouveau pour moi, c'est difficile de savoir comment je vais me  situer et il y a encore un bout de chemin à faire. J'avais envie de découvrir  de nouvelles choses. Ce que j'ai fait, je l'ai fait, et on ne me l'enlèvera  pas".

Un Argentin et un Chinois au volant.

Les deux autres C-Elysée, un modèle destiné à l'exportation, seront  pilotées par l'Argentin José Maria Lopez, 30 ans, et par "un pilote chinois que  nous sommes en train de sélectionner", a indiqué Arnaud de la Motte, directeur  de la communication et du marketing de Citroën, à la fin de cette conférence de  presse. Lopez est l'une des vedettes du championnat national de tourisme, baptisé  TC2000, en Argentine. Il y a été sacré trois fois, en 2008 et 2009 dans une  Honda, puis en 2012 dans une Ford. Il a remporté une course en 2013 lors de la  manche argentine du WTCC, sur le circuit de Rio Hondo, dans une BMW privée qui  lui a permis de devancer tous les ténors de la catégorie. Ses essais cet automne au volant de la C-Elysée ont fini de convaincre Yves  Matton, le directeur de Citroën Racing. "J'espère être capable de les aider à  développer la voiture et de faire du bon travail sur la piste. Yvan et  Sebastian (Sébastien Loeb, ndlr) sont deux des meilleurs pilotes du monde, je  viens de Cordoba et ça fait longtemps que je regarde passer +Seb+ pendant le  rallye d'Argentine", a expliqué Lopez.

Meeke et Ostberg intronisés

Deux manches du WTCC en 2014 auront lieu en Chine et à Macao, soit un bon  moyen de toucher le marché chinois qui représente la moitié des exportations de  Citroën hors Europe, soit 250.000 voitures par an, a précisé M. de la Motte.  Selon lui, cet engagement en WTCC prouve que Citroën, après dix ans de succès  en rallye, est capable de "se remettre en cause". Les C-Elysée affronteront principalement la saison prochaine des Honda  Civic officielles, tenantes du titre mondial des constructeurs en WTCC,  pilotées par le Portugais Tiago Monteiro et l'Italien Gabriele Tarquini. Le  plateau sera complété par des voitures privées, notamment des Chevrolet Cruze  et des Lada. Lors de la même conférence de presse, Citroën Racing a présenté ses deux  nouveaux pilotes en rallye, le Britannique Kris Meeke, 34 ans, et le Norvégien  Mads Ostberg, 26 ans, dont le recrutement avait déjà été annoncé la semaine  dernière. Ils disputeront les 13 manches du WRC, à commencer par le Rallye  Monte-Carlo en janvier, dans une Citroën DS3.

AFP