Romain Dumas à Pikes Peak en 2014
Romain Dumas à Pikes Peak en 2014 | ZUMA PRESS/MAXPPP

Pikes Peak : Volkswagen électrifie Romain Dumas

Publié le , modifié le

Un courant ascendant ! C'est à bord d'une voiture 100 % électrique que Romain Dumas défendra son titre à Pikes Peak le 24 juin prochain. Grand spécialiste de la course de côte du Colorado, l'Alésien s'est associé avec Volkswagen qui a racheté le proto Norma MXX RD Limited pour y placer une motorisation électrique. objectif victoire absolue et record.

Comment combler le déficit de puissance d'un moteur thermique en altitude ? C'était comme une évidence : l'électrique. Au vu des progrès réalisés ces dernières années dans ce domaine, ce type de technologie est amené à régner sur Pikes Peak même si l'extrême liberté du règlement autorise toutes les gourmandises. "La voiture électrique présente un gros avantage pour une course comme la « Pikes Peak International Hill Climb », car la puissance reste constante sur l’intégralité des 20 km du parcours, explique Romain Dumas qui rêvait de faire venir un grand constructeur sur l'électrique. Les véhicules équipés de moteur à combustion perdent, eux, une part significative de leur puissance dans l’air raréfié des montagnes. Lors de mes participations précédentes, j’ai dû faire avec. Je suis vraiment impatient de pouvoir, pour la première fois, rouler à pleine puissance de la ligne de départ à 2 862 mètres jusqu’à la ligne d’arrivée."

Depuis ses premiers contacts avec le constructeur allemand, Dumas a la tête dans les nuages. De là à titiller le record de Sébastien Loeb avec sa Peugeot 208 T16 (8'13"818) ? C'est ce qu'espère Volkswagen et Dumas sur ce "one-shot". "L’équipe est très motivée et a déjà montré à maintes reprises qu’elle est capable d’atteindre des sommets dès la première tentative, même en terrain inconnu", ajoute le pilote gardois. Chez VW, on a décidé de mettre le paquet. La base sera le proto Norma mais l'équipe qui a dominé le WRc entre 2013 et 2016 va organiser des séances de simulateur et des essais sur piste pour pousser la "bête" jusqu'au sommet à 4302 mètre. "Avec les moyens que va mettre Volkswagen dans les batteries, la propulsion électrique sera idéale durant neuf minutes, avance Dumas dans L'Equipe. Ce n'est pas de la Formule E. Ça va arracher la tête..."

Un nouveau défi pour Romain Dumas