Sébastien Loeb Peugeot Dakar 2017
Sébastien Loeb | DPPI / DPPI Media

Peugeot ne reviendra pas en endurance, grosse interrogation pour le Dakar

Publié le , modifié le

Peugeot n'a pas l'intention de revenir dans le championnat du monde d'endurance (WEC) à l'horizon 2020, et le constructeur compte bien intensifier son implication en rallycross. En revanche, pour ce qui concerne le Dakar, le Lion s'interroge encore. "Il est sûr qu'on fait le Dakar-2018, il n'y a aucun doute là-dessus", a déclaré Bruno Famin, le directeur de Peugeot Sport à l'AFP. "La suite est moins claire et, aujourd'hui, ça n'est pas tranché."

Dans un communiqué, Peugeot a annoncé son intention d'"intensifier son engagement Championnat du monde de Rallycross (WRX) dès 2018 (pour un cycle de quatre ans) avec son ambassadeur Sébastien Loeb", nonuple champion du monde des rallyes (WRC) depuis reconverti dans la discipline. "Ca veut dire que l'endurance, ça ne sera pas pour ce cycle-là", a expliqué Bruno Famin à l'AFP. "En 2020, avec la nouvelle réglementation de l'endurance, il n'y aura pas de Peugeot. C'est acté. C'est un choix de stratégie de communication entre deux projets, a-t-il expliqué: l'endurance pour promouvoir la technologie hybride essence qui va équiper les futures Peugeot à la fin de la décennie, ou le Rallycross avec la perspective du Rallycross électrique, ou E-WRX", dont les débuts en 2020 doivent être entérinés en fin d'année par le Conseil mondial de la Fédération internationale de l'automobile (FIA). "Ce dernier projet accompagne à la fois la transition énergétique de Peugeot du thermique à l'électrique et la promotion d'un véhicule en particulier, la 208 puis sa remplaçante."

Pour ce qui est du rallye-raid, et du Dakar notamment, l'après-2018 n'est pas encore décidé. "Il est sûr qu'on fait le Dakar-2018, il n'y a aucun doute là-dessus, a-t-il affirmé. La suite est moins claire et, aujourd'hui, ça n'est pas tranché. Il est certain qu'en termes de développement, nous allons orienter nos ressources sur le Rallycross et non sur le rallye-raid. Néanmoins, la réponse à cette question dépendra de notre niveau de compétitivité sur le Dakar-2018". Les rumeurs font état d'un possible arrêt de la marque sochalienne après la prochaine édition.