Pedrosa
Dani Pedrosa (Honda) | AFP - JOSE JORDAN

Pedrosa (Honda) s'impose avec la manière à Valence

Publié le , modifié le

L'Espagnol Dani Pedrosa (Honda) a remporté la dernière manche du championnat de MotoGP. Sur la ligne d'arrivée, il a devancé le surprenant japonais Katsuyky Nakasuga (Yamaha) et son coéquipier Casey Stoner, qui disputait la dernière course de sa carrière. Le champion du monde Jorge Lorenzo (Yamaha) a chuté alors qu'il était en tête à 17 tours de l'arrivée. Marc Marquez (Suter) et Danny Kent (KTM) ont dominé les catégories inférieures.

Pour le dernier rendez-vous de la saison, la pluie a joué les invités surprise. De quoi offrir un final en apothéose à un championnat qui connaissait déjà son vainqueur, Jorge Lorenzo. A l'issue d'une course mouvementée et émaillées par de nombreuses chutes, c'est finalement le vice-champion du monde Dani Pedrosa qui a décroché la victoire, la septième de sa saison. L'Espagnol a profité de la sortie de piste spectaculaire de Lorenzo à 17 tours du but, en doublant un retardataire, le Britannique James Ellison. Une faute sans conséquence, tant sur le plan physique qu'arithmétique.

Derrière Pedrosa, le podium est complété par l'improbable Katsuyky Nakasuga au guidon de sa Yamaha. Jusqu'à présent le Japonais n'avait marqué que sept points au cours de la saison. En franchissant le drapeau à damier deuxième, il a devancé l'Australien Casey Stoner, qui a pris sa retraite du MotoGP sur un ultime podium.Un joli cadeau d'adieu.

Classement de la course :

1. Dani Pedrosa (ESP/Honda)                  48:23.819
2. Katsuyuki Nakasuga (JPN/Yamaha)        à     37.661
3. Casey Stoner (AUS/Honda)                   1:00.633
4. Alvaro Bautista (ESP/Honda)                1:02.811
5. Michele Pirro (FTR Honda)                  1:26.608

Déclarations :

Dani Pedrosa (ESP/Honda), 1er en MotoGP: "Après la course de Marquez, j'ai pensé que je devais faire la même chose ! Sérieusement, cette victoire me fait très plaisir. Cela a été très difficile de faire son choix de pneus au moment du départ. J'ai vu Jorge en slick sur la grille et j'étais certain d'avoir raison en partant en pneus pluie mais lors du tour de chauffe, j'ai vu que la piste séchait très vite. Je ne savais pas s'il valait mieux faire quatre tours en "pluie" et m'arrêter ou perdre le bénéfice de ma "pole" pour partir en slick de la voie des stands. J'ai finalement opté pour la deuxième solution et j'ai réussi à être rapide dès les premiers tours. Je me suis rapproché de Jorge puis j'ai fait une erreur et perdu plusieurs secondes. A son tour, il est parti à la faute et a chuté. A partir de cet instant j'avais une telle avance sur le deuxième que j'ai géré ma course comme si j'effectuais une session d'essais."

Casey Stoner (AUS/Honda), 3e: "Après tout ce que j'ai connu ce week-end, ce podium est plutôt une bonne chose. Ma motivation n'était pas énorme aujourd'hui car je ne voulais pas attaquer sur une piste humide alors que je ne me sentais pas bien sur la moto. Je ne voulais pas prendre le risque de tomber et de me blesser la cheville gauche (ndlr: celle fracturée à Indianapolis et qui lui a fait perdre toute chance de conserver son titre). J'ai donc été prudent mais cela n'est pas dans ma manière de piloter. A la fin, j'ai été en mesure de rattraper Alvaro Bautista et de le passer afin de monter sur le podium une dernière fois. Mon écurie est comme une deuxième famille, on a traversé de bons et de moins bons moments et cela va être difficile de ne plus côtoyer ses membres chaque semaine. Je suis désolé pour eux et pour ceux qui m'ont soutenu si longtemps mais il est temps de dire au revoir. Merci à tous".

Valentino Rossi (ITA/Ducati), 10e: "C'est vraiment dommage que ma dernière course avec Ducati se termine ainsi. Les conditions mixtes de la piste nous ont vraiment posé des problèmes. Avec des pneus pluie je me comportais bien mais avec l'autre moto en slick la situation est devenue plus compliquée. La trajectoire sèche était étroite et la moto avait tendance à s'en écarter ce qui était très risqué. J'aurais aimé faire mieux après ces deux années avec Ducati. Cela a été deux saisons difficiles mais avec des gens avec qui j'ai apprécié de travailler".

Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha), abandon sur chute: "Je suis heureux car nous sommes champion du monde, ce qui était le plus important. J'avais l'espoir de vaincre ici. J'avais fait un pari osé sur les pneus et j'étais en train de faire une belle course. Dani m'avait rejoint puis était de nouveau distancé de quatre secondes. Puis je suis arrivé derrière les premiers attardés. Le drapeau bleu n'a peut être pas été agité assez rapidement et je suis resté un moment derrière James Ellison. Perdant du temps, j'ai décidé de le doubler et je suis passé sur une partie humide ce qui m'a fait faire un gros +high side+".

La folle remontée de Marquez en Moto2

L'Espagnol Marc Marquez a  remporté la course des Moto 2 du Grand Prix de Valence, 17e et dernière manche  du Championnat du monde de vitesse motocycliste, devant ses compatriotes Julian Simon et Nicolas Terol, tous sur Suter, dimanche sur le circuit Ricardo-Tormo. Champion du monde 2012, Marquez a réussi l'exploit de partir du fond de la  grille, en raison d'une pénalité de la direction de course, et de doubler 32  concurrents pour signer son 16e succès en Moto 2 et le 26e de sa carrière à  seulement 19 ans. A deux tours de l'arrivée, le Catalan a passé Julian Simon, vice-champion  du monde 2010 en Moto 2, qui menait la course depuis 17 tours.

Classement de la course :

1. Marc Marquez (ESP/Suter)           324 pts (CHAMPION DU MONDE)
2. Pol Espargaro (ESP/Kalex)          268
3. Andrea Iannone (ITA/Speed Up)      193
4. Thomas Luthi (SUI/Suter)           190
5. Scott Redding (GBR/Kalex)          161

Danny Kent au finish en Moto3

Le Britannique Danny Kent (KTM)  a remporté la course des Moto 3 du Grand Prix de Valence, 17e et dernière manche  du Championnat du monde de vitesse motocycliste, devant son coéquipier,  l'Allemand Sandro Cortese et le Malaisien Zulfahmi Khairuddin, également sur  KTM. Kent, qui s'alignera l'an prochain en Moto 2, comme Cortese, a passé  l'Allemand, champion du monde de la catégorie, dans le dernier virage. "J'ai  mené 20 tours et cela aurait été bien de finir la saison par une victoire mais  je félicite Danny", a déclaré Cortese. Le premier coup de théâtre était intervenu avant le départ avec les  problèmes techniques rencontrés par Jonas Folger, qui avait dû renoncer à sa  position de pointe. Parti de la voie des stands, l'Allemand abandonnera  finalement au bout de quelques tours.

Classement de la course :

1. Sandro Cortese (GER/KTM)          325 pts (CHAMPION DU MONDE)
2. Luis Salom (ESP/Kalex KTM)        214
3. Maverick Vinales (ESP/FTR Honda)  207
4. Danny Kent (GBR/KTM)              154
5. Alex Rins (ESP/Suter Honda)       141