Lopez Citroën WTCC Shanghai
José Maria Lopez et Citroën champion du monde WTCC 2014 | FRANCOIS FLAMAND / DPPI MEDIA

Pechito Lopez étrenne son titre WTCC à domicile

Publié le , modifié le

Citroën Racing, tenant du titre, et José Maria Lopez, sacré l'an dernier devant ses coéquipiers Yvan Muller et Sébastien Loeb: l'affiche de la manche d'ouverture du Championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC) est à dominante franco-argentine, ce week-end à Termas de Rio Hondo.

A tout seigneur tout honneur, le héros local sera plus que jamais "Pechito"  Lopez, premier champion du monde argentin dans le sport automobile depuis  l'illustre Juan Manuel Fangio dans les années 50. De quoi lancer l'édition 2015 du WTCC sur des bases élevées, dans la foulée  d'une saison 2014 qui a rallié de nombreux fans, grâce à des courses très  animées, en général, malgré la domination de Citroën. Pour conserver ses deux couronnes, raflées dès sa première saison en WTCC,  la marque française a décidé de mettre encore plus de moyens: quatre C-Elysée  officielles, pour ses trois champions du monde et pour le Chinois Ma Qing Hua,  déjà vu l'an dernier (victoire à Moscou), qui fera donc toute la saison, avec  en prime une autre Citroën pour le Marocain Mehdi Bennani, préparée par le  Sébastien Loeb Racing.

Muller et Loeb, 13 titres mondiaux à eux deux, en rallye et sur circuits,  ont subi la loi de "Pechito", dix fois victorieux l'an dernier, mais les deux  Alsaciens ne comptent pas se laisser surprendre à nouveau en 2015. A armes  égales, et avec toute leur expérience de la course, ils auront leur chance,  surtout s'ils retrouvent un peu de la réussite qui les a suivis pendant toute  leur carrière sur quatre roues. Face à l'armada française on comptera aussi des Honda Civic pour l'Italien  Gabriele Tarquini et le Portugais Tiago Monteiro, des Chevrolet Cruze et les  nouvelles Lada Vesta. Le calendrier de 12 dates intègre cinq nouveaux circuits  par rapport à l'an dernier, dont la fameuse et très longue Nordschleife du  Nürburgring, en mai, et deux nouveautés pour finir, la Thaïlande et le Qatar.

Car le WTCC est un championnat planétaire, dont les promoteurs affichent  des résultats d'audience significatifs: en 2014, selon l'agence Répucom, les  "courses de berlines" ont été vues par 650 millions de téléspectateurs cumulés,  sur 148 chaînes dans 188 pays, soit une augmentation de 16% par rapport à 2013.  De quoi rendre un peu jalouse la Formule 1, qui ne fédère plus que 425 millions  de téléspectateurs... en 20 Grands Prix.

Calendrier du WTCC 2015

6-8 mars: Thermes de Rio Hondo (Cordoba, Argentine)
17-19 avril: Marrakech (Maroc)
1-3 mai: Hungaroring, Budapest (Hongrie)
15-16 mai: Nordschleife, Nürburgring (Allemagne)
5-7 juin: Moscou (Russie)
19-21 juin: Slovakiaring (Slovaquie)
26-28 juin: Paul Ricard HTTT (Var, France)
10-12 juillet: Vilareal (Portugal)
11-13 septembre: Motegi (Japon)
25-27 septembre: Shanghai (Chine)
30 octobre-1er novembre: Buriram (Thaïlande)
20-22 novembre: Losail (Qatar)

Palmarès dep​uis 2005

Pilotes
2005: Andy Priaulx (GBR/BMW 320)
2006: Andy Priaulx (GBR/BMW 320)
2007: Andy Priaulx (GBR/BMW 320)
2008: Yvan Muller (FRA/Seat Leon TDI)
2009: Gabriele Tarquini (ITA/Seat Leon TDI)
2010: Yvan Muller (FRA/Chevrolet Cruze)
2011: Yvan Muller (FRA/Chevrolet Cruze)
2012: Rob Huff (GBR/Chevrolet Cruze)
2013: Yvan Muller (FRA/Chevrolet Cruze)
2014: José Maria Lopez (ARG/Citroën C-Elysée)
   
Constructeurs
2005: BMW
2006: BMW
2007: BMW
2008: Seat
2009: Seat
2010: Chevrolet
2011: Chevrolet
2012: Chevrolet
2013: Honda
2014: Citroën

AFP