L'Espagnol Dani Pedrosa  (Honda)
L'Espagnol Dani Pedrosa (Honda) | ROBERT MICHAEL / AFP

MotoGP: victoire de l'Espagnol Pedrosa au Grand Prix d'Allemagne

Publié le , modifié le

L'Espagnol Dani Pedrosa (Honda) a remporté le Grand Prix d'Allemagne, catégorie Moto GP, dimanche sur le circuit du Sachsenring (est), au terme d'une course à suspense marquée par la chute dans le dernier tour de son coéquipier, l'Australien Casey Stoner.

Pedrosa a ravi la tête de la course à 12 tours de la fin à son coéquipier, l'Australien Casey Stoner,  jusque-là co-leader du championnat du monde, mais qui est tombé dans le dernier  tour. Du coup, l'Espagnol Jorge Lorenzo, deuxième, prend seul les commandes du  classement mondial, devant Pedrosa et Stoner. Pedrosa remporte là la 16e victoire de sa carrière, la première de la  saison, après huit manches. Il retrouve le goût du succès à un endroit qu'il  affectionne particulièrement, puisqu'il avait déjà triomphé au Sachsenring ces  deux dernières années.

La bonne affaire de Lorenzo 

Dimanche, les deux pilotes Honda ont livré un récital en tête, jusqu'au  dénouement dans les derniers hectomètres. Parti en pole, Stoner, qui visait une  44e victoire, avait immédiatement cédé les rênes à Pedrosa, avant de les  reprendre dans le tour suivant. es deux hommes creusaient ensuite l'écart sur Lorenzo, qui assistait de  très loin et impuissant au festival. A 12 tours de la fin, Pedrosa sortait de  la roue de Stoner pour ouvrir de nouveau la route.

L'Australien, contraint de passer son coéquipier pour s'imposer, se mettait  finalement à la faute et perdait à la fois ses espoirs de succès et  temporairement ses ambitions au championnat du monde. Lorenzo, tout heureux de  l'aubaine, franchissait en deuxième position, devant l'Italien Andrea Dovizioso  (Yamaha).  C'est peut-être aussi un retour de chance pour Lorenzo, fauché dès le  premier virage par son compatriote Alvaro Bautista la semaine passée. Il aborde  désormais en position de force le Grand Prix d'Italie dimanche prochain, où il  avait triomphé l'an dernier.

Masbout beau deuxième 

Auparavant, l'hymne espagnol avait déjà résonné avec la victoire de Marc  Marquez (Suter), sa 4e de la saison, en Moto2. Le jeune prodige de 19 ans, qui  a contrôlé la course quasiment de bout en bout, creuse ainsi l'écart en tête du  classement du championnat du monde, après avoir certes bénéficié de la chute de  l'Italien Andrea Iannone, jusque alors son premier poursuivant. 

Enfin, en Moto3, l'Allemand Sandro Cortese (KTM) a fait coup double.  Vainqueur devant son public, il passe en tête du classement du championnat du  monde, devant l'Espagnol Maverick Vinales, fantomatique ce week-end (17e). Il a devancé le Français Alexis Masbou (Honda), qui s'offre  son premier podium, et l'Espagnol Luis Salom (KTM). Surtout, Alexis Masbou a brillé dans le final, alors que Cortese était  revenu en tête. Les deux pilotes ont alternativement ouvert la route, jusqu'à  ce que la joute ne tourne définitivement en faveur de l'Allemand galvanisé par  son public. L'Albigeois de 25 ans peut toutefois se réjouir de sa deuxième place, son  meilleur résultat, de bon augure avant le Grand Prix d'Italie à Mugello la  semaine prochaine, qu'il confesse être son circuit préféré.

Classement du Grand Prix  d'Allemagne,
1. Dani Pedrosa (ESP/Honda) les 30 tours en 41:28.396
2. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) à 14.996
3. Andrea Dovizioso (ITA/Yamaha) 20.669
4. Ben Spies (USA/Yamaha) 20.740
5. Stefan Bradl (GER/Honda) 27.893
6. Valentino Rossi (ITA/Honda) 28.050
7. Alvaro Bautista (ESP/Honda) 28.246
8. Cal Crutchlow (GBR/Yamaha) 28.447
9. Hector Barbera (ESP/Ducati) 29.053
10. Nicky Hayden (USA/Ducati) 29.226 

MotoGP
1. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) 160 points
2. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 146
3. Casey Stoner (AUS/Honda) 140
4. Andrea Dovizioso (ITA/Yamaha) 92
5. Cal Crutchlow (GBR/Yamaha) 85
6. Valentino Rossi (ITA/Ducati) 71

AFP