Sylvain Guintoli meilleur pilote français

Sylvain Guintoli meilleur pilote français

Publié le , modifié le

Pour la première fois cette année, la Fédération Française de Moto élisait son champion de l'année. C'est le champion du monde de Superbike, Sylvain Guintoli qui a été élu. Il a reçu le trophée lors d'une cérémonie au cours de laquelle Jacques Bolle, le président de la Fédération, s'est félicité de la bonne santé de la moto française.

A l'occasion du bilan annuel de la FFM, le président Bolle, lui-même ancien  pilote international de vitesse de renom dans les années 1980, a rappelé que  dix titres mondiaux et sept Coupes du monde et sacres européens avaient honoré  les pilotes nationaux dans toutes les disciplines. La saison 2014 a été "exceptionnelle", avec 46 podiums mondiaux ou européens, a-t-il noté. "On a déjà eu des belles et bonnes années mais je pense que c'est la  première fois qu'on atteint un tel niveau de performances", a-t-il dit à l'AFP.  "On est champion du monde aussi bien en vitesse qu'en motocross ou en enduro,  trois des quatre disciplines majeures, et on a même obtenu une troisième place au trial des Nations", a-t-il souligné. En vitesse, Sylvain Guintoli , déclaré "pilote de l'année", à l'issue d'un vote qui mêlait les suffrages du public et de la presse spécialisée, est devenu le deuxième Français, 24 ans après Raymond Roche, a être sacré champion du  monde en Superbike.

En Endurance, l'écurie française GMT 94 a décroché le titre grâce à ses pilotes, également sacrés, Kenny Foray, Mathieu Gines, Lucas Mahias et David Checa. Grégory Cluze est devenu champion du monde en tant que passager  du side-car piloté par le Britannique Tim Reeves. La France déjà titrée en individuel en MX2 grâce à Jordi Tixier, a remporté  pour la 3e fois le motocross des Nations, considéré comme le championnat du monde par équipes. Thomas Chareyre, est devenu champion du monde de Supermoto, discipline qui associe le cross et la piste. En Enduro, les Français ont confirmé leur suprématie en remportant une  nouvelle victoire lors des Six jours internationaux de l'enduro (ISDE), prestigieuse épreuve par équipes nationales. L'équipe masculine française  invaincue depuis 2008 remporte son huitième Trophée. Excepté 2011 en Finlande où l'Equipe Trophée n'était pas engagée, la France  a donc signé son sixième succès de rang et confirmé le niveau des pilotes nationaux, par ailleurs sacrés champions du monde individuels à deux reprises  avec Christophe Nambotin (KTM, E1) et Pierre-Alexandre Renet (Husqvarna, E2)  cette saison.

francetv sport @francetvsport