MotoGP - Miguel Oliveira triomphe à domicile, Morbidelli vice-champion du Monde, Quartararo rate le podium

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Miguel Oliveira
Le Portugais Miguel Oliveira remporte, à domicile, son deuxième Grand Prix en carrière. | PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après sa première pole position en carrière samedi, Miguel Oliveira (KTM) n'a pas tremblé pour accrocher sa deuxième victoire en MotoGP. Il s'était imposé au Grand Prix de Styrie, il remporte aujourd'hui, à domicile, le Grand Prix du Portugal à Portimao devant Jack Miller (Ducati). Derrière Joan Mir, sacré champion du Monde la semaine dernière, c'est Franco Morbidelli (Yamaha) qui a pris la deuxième place du championnat en prenant la 3e place ce dimanche. Son coéquipier, le Français Fabio Quartararo, a déçu en terminant 14e alors que Johann Zarco (Ducati) termine 10e. Quartararo rate ainsi le podium du championnat du Monde.

Malgré le titre de champion du monde déjà acquis la semaine dernière par Joan Mir (Suzuki), la lutte était intense à tous les niveaux sur ce dernier Grand Prix de la saison. Pour la victoire, le suspense n'a pas vraiment duré sur ce Grand Prix du Portugal. Parti en pole position, le local de l'étape Miguel Oliveira (KTM) n'a jamais été inquiété ce dimanche pour aller cueillir sa deuxième victoire en MotoGP après celle du Grand Prix de Styrie. Le Portugais s'est échappé de la meute dès les premiers tours d'un circuit de Portimao vallonné. Il s'est imposé en faisant cavalier seul pendant les 25 tours.

Mais l'enjeu était ailleurs. Derrière Joan Mir, qui a abandonné à dix tours de l'arrivée, c'est Franco Morbidelli (Yamaha) qui a décroché le titre honorifique de vice-champion du Monde en prenant la troisième place ce dimanche. Parti deuxième, il a été doublé seulement dans le dernier tour par Jack Miller (Ducati). Morbidelli vient mourir à 13 points du champion du Monde Joan Mir. L'Espagnol Alex Rins (Suzuki) complète le podium du championnat du Monde malgré sa quinzième place du jour.

Le Français Fabio Quartararo (Yamaha) n'a cependant pas profité de le contre-performance d'Alex Rins pour s'immiscer sur le podium du championnat du Monde. Parti en cinquième position, il a souffert tout au long du Grand Prix finalement achevé à une pâle 14e place. Dans la lancée de sa fin de saison très compliquée, Quartararo a déçu. Alors qu'il se battait encore pour le titre quelques semaines auparavant, il a même fini par laisser filer le podium. Quartararo termine cette saison 2020 à la huitième place au classement des pilotes. Ce dimanche, l'autre Français Johann Zarco l'a devancé en chopant le 10e place.

Enfin, ce dernier Grand Prix de la saison permettait de délivrer le titre constructeurs. C'est l'équipe Ducati qui a remporté le titre pour la première fois depuis 2007 en devançant Yamaha.

Un peu plus tôt dans la journée, l'Italien Enea Bastianini a décroché le titre de champion du Monde en Moto2 et l'Espagnol Albert Arenas celui de Moto3.