Marc Marquez (Honda) champion du Monde MotoGP pour la 4e fois
Marc Marquez (Honda) champion du Monde MotoGP pour la 4e fois | JOSE JORDAN / AFP

MotoGP : Marquez titré une 4e fois, Pedrosa a le mot de la fin

Publié le , modifié le

Malgré une belle frayeur, Marc marquez (Honda) a remporté dimanche son 4e titre mondial MotoGP à l’issue de la dernière course de la saison à Valence. L’Espagnol s’est contenté d’une troisième place derrière son coéquipier Dani Pedrosa et le Français Johann Zarco (Yamaha Tech3). Bloqué par son coéquipier chez Ducati Jorge Lorenzo pendant plus de 20 tours, Andrea Dovizioso n’a jamais été en mesure de priver Marquez du sacre. Il a fini par chuter en fin de course.

A-t-il vraiment tremblé ? Marc Marquez champion du monde, ça ne doit rien au hasard et ce n’est pas la dernière course à Valence qui a pu inverser la donne en faveur d’Andrea Dovizioso, dernier pilote à pouvoir lui contester le titre en catégorie reine. L’Espagnol a encore joué avec le feu en flirtant avec la chute mais il faut croire que rien ne peut lui arriver à valence. En position d’attente derrière Johann Zarco, le pilote Honda a voulu laisser parler son panache en attaquant à 7 tours de la fin. Au bout de la ligne droite du circuit Ricardo Tormo, c’est sur le genou qu’il s’est maintenu en course. « J’ai perdu ma concentration et j’ai freiné trop tard », a-t-il reconnu hilare à l’arrivée. Reparti 5e derrière son rival italien, Marquez avait le « mojo » dimanche puisque dans la foulée il assistait à la chute de Lorenzo puis de « Dovi » pour cueillir un ultime podium. Après une balle de match ratée à Sepang, le titre était enfin dans la poche, son quatrième en seulement cinq saisons en MotoGP. Chez Ducati, il n'y aura aucun regret mais une explication à avoir sur le comportement de Jorge Lorenzo. Le Marjorquin s'est appliqué à bouchonner son coéquipier toute la course au mépris des consignes de son écurie. Peut-être renvoyait-il l'ascenseur à Marc Marquez qui l’avait bien aidé dans sa quête du titre 2015 face à Valentino Rossi ?

Johann Zarco forte tête

Johann Zarco a lui terminé son championnat comme il l’avait commencé, par un show devant tous les cadors du MotoGP. Au Qatar, en ouverture de la saison, le Français s’était révélé en passant six tours en tête avant de chuter. A Valence, le pilote Tech3 a remis ça après des dépassements de haute volée sur les deux Ducati et les deux Honda officielles. Il lui a manqué un tour pour sabrer le champagne, tout juste dépassé par Dani Pedrosa à l’amorce de la dernière boucle de la saison. Grosse frustration pour l’Avignonnais qui aurait mérité d’en décrocher une cette saison tant il a démontré de belles choses. Lors des cinq dernières courses, le meilleur rookie 2017 et meilleur pilote indépendant a même été l’homme fort de Yamaha devant Valentino Rossi et Maverick Vinales qui a complètement sombré en deuxième partie de saison. Espérons que ça lui ouvre les portes d’une moto usine dans un futur proche et que sa prochaine année avec Tech3 sera aussi réussie. Tout dépendra de la moto que le constructeur japonais livrera à son écurie satellite...

Première pour Jorge Martin

Dans les catégories inférieures, les titres étaient déjà attribués alors on a surtout roulé pour le show. Pour finir sur une bonne note avant de tourner la page ou simplement pour le plaisir. Jorge martin a pris son pied en ouvrant son compteur en Grand Prix dans la catégorie Moto3. Parti de la pole position, le pilote de 19 ans était monté huit fois sur le podium cette saison mais jamais sur la plus haute marche. Cette fois il a franchi la ligne en premier et en roue arrière. Martin a profité de la chute après deux tours de l'Argentin Gabriel Rodrigo, qui a entraîné le champion du monde espagnol Joan Mir (Honda)en dehors de la piste. 19e après ce coup du sort, il a poussé fort pour remonter jusqu’à la 2e place. "Jorge a été extrêmement fort et il mérite vraiment cette victoire", a souligné Joan Mir, fair-play. Mir n’égalera pas le record de 11 succès sur une saison appartenant à l'Italien Valentino Rossi, nonuple champion du monde.Le podium a été complété par l'Espagnol Marcos Ramirez(KTM)qui a survécu au contact en pleine ligne droite avec l’Italien Fabio Di Giannantonio (Honda). En Moto2, Miguel Oliveira (KTM) a remporté sa 3e course d'affilée et termine 3e du Championnat. Sacré champion du monde en Malaisie il y a deux semaines, l'Italien Franco Morbidelli (Kalex) a pris la deuxième place après avoir longtemps mené la course, sa dernière avant de rejoindre la catégorie MotoGP en 2018. Il n'est donc pas parvenu à égaler le record de l'Espagnol Marc Marquez, qui avait gagné neuf courses de Moto2 en 2012.

Classement du GP de Valence

1. Dani Pedrosa (ESP/Honda) les 20 tours en 46:08.125
2. Johann Zarco (FRA/Yamaha Tech3) à 0.337
3. Marc Marquez (ESP/Honda) 10.861
4. Alex Rins (ESP/Suzuki) 13.567
5. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 13.817
6. Andrea Iannone (ITA/Suzuki) 14.516
7. Jack Miller (AUS/Honda) 17.087
8. Cal Crutchlow (GBR/LCR Honda) 17.230
9. Michele Pirro (ITA/Ducati) 25.942
10. Tito Rabat (ESP/Honda) 27.020
...
16. Loris Baz (FRA/Ducati Avintia) 47.709
NDLR: 17 pilotes classés. Abandons: Mika Kallio (FIN/KTM), Aleix Esparagaro (ESP/Aprilia), Scott Redding (GBR/Ducati Pramac), Alvaro Bautista (ESP/Ducati Aspar), Sam Lowes (GBR/Aprilia), Jorge Lorenzo (ESP/Ducati), Andrea Dovizioso (ITA/Ducati), Pol Espargaro (ESP/KTM)

Classement final du Championnat du monde

1. Marc Marquez (ESP/Honda) 298 pts - CHAMPION
2. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) 261
3. Maverick Vinales (ESP/Yamaha) 230
4. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 210
5. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 208
6. Johann Zarco (FRA/Yamaha Tech3) 174
7. Jorge Lorenzo (ESP/Ducati) 137
8. Danilo Petrucci (ITA/Ducati Pramac) 124
9. Cal Crutchlow (GBR/LCR Honda) 112
10. Jonas Folger (GER/ Yamaha Tech3) 84
...
18. Loris Baz (FRA/Ducati Avintia) 45
27. Sylvain Guintoli (FRA/Suzuki) 1
NDLR: 27 pilotes classés.