Jorge Lorenzo Yamaha Qatar
Jorge Lorenzo (Yamaha) | KARIM JAAFAR / AFP

MotoGP : Lorenzo sera bien l'homme à battre cette saison

Publié le , modifié le

Champion en titre MotoGP, Jorge Lorenzo (Yamaha) a annoncé la couleur en s'imposant dès la première course de la saison 2016 au Qatar. L'Espagnol a attendu le crêpage de chignon des Ducati pour prendre le pouvoir. Le Majorquin s'impose sans trembler devant l'Italien Andrea Dovizioso (Ducati) et l'Espagnol Marc Marquez (Honda). Valentino Rossi est resté au contact du podium mais il échoue à la 4e place. Loris Baz a chuté alors qu'il occupait la 12e place.

La tension n'est sûrement pas retombée entre les différents protagonistes du MotoGP mais cette première course de la saison a été très (trop) calme. Hormis la bagarre entre les Ducati qui a causé la perte de Iannone les deux derniers tours qui ont vu un semblant de suspense entre Dovizioso, Marquez et Rossi, il ne s'est pas passé grand chose. Jorge Lorenzo s'est porté en tête et, après l'interlude Ducati, a maîtrisé les débats. "J'ai changé de pneu arrière au dernier moment et j'ai choisi le tendre alors que Marquez et Rossi ont préféré le dur", a commenté Lorenzo pour tenter d'expliquer une part de son succès. Le grand enseignement, c'est la réduction des écarts entre les différentes marques et le retour en forme de Suzuki grâce à la 6e place de Maverick Vinales.

Réa​ctions 

Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha), 1er - Nous voila en première position sans jamais avoir eu à lutter ou à souffrir. Cette course a été l'une des meilleures de ma carrière. C'est pourquoi j'ai pu faire la différence dans les trois derniers tours. On a pris la décision de mettre des pneus soft à l'arrière car avec les durs je ne pouvais aller aussi vite. Les pneus allaient de mieux en mieux en fin de course et ce qui m'a permis de faire la petite différence avec Dovizioso et Marquez. J'ai été surpris par mon rythme en fin de course. Je n'ai jamais été inquiet du retour de Dovizioso et j'ai piloté de mieux en mieux. Je suis très fier du travail de mon équipe car nous avons orienté l'électronique et la mise au point dans le bon sens.

Andrea Dovizioso (ITA/Ducati), 2e - "Il est toujours difficile de se bagarrer avec Marquez en fin de course. Mais mon moteur m'a bien aidé! Mes pneus étaient détruits à l'arrivée. Je suis content. On a fait des bons test hivernaux et ce résultat est dans la continuité".

Marc Marquez (ESP/Honda), 3e - "Cette troisième place me satisfait pleinement car il y a seulement deux semaines nous étions à une seconde des pilotes qui figuraient sur le podium. Je veux remercier Honda et mon écurie pour le gros travail accompli. La course a été plus rapide que prévu et ce fut un grand week-end car nous avons pu tirer 100 pc de nos capacités sur un circuit qui ne nous convient pas particulièrement. Je suis resté longtemps derrière Dovizioso sans pouvoir le dépasser car il avait une meilleure accélération dans les bouts droits. J'espère que les prochains circuits à venir nous favoriseront d'avantage."

Valentino Rossi (ITA/Yamaha) - 4e - "Sur la fin, cela a été une belle course. Le rythme était très rapide dès le début mais malheureusement je suis resté derrière sans avoir suffisamment de vitesse pour passer à l'attaque. J'étais présent mais jamais pour la bagarre. On doit trouver un meilleur rythme, peut-être avec des pneus différent. Je ne sais pas. On a encore du travail mais on est compétitif."

Dani Pedrosa (ESP/Honda), 5e - "Cela a été une course difficile. Je suis bien parti mais j'ai élargi au premier virage. Je me suis retrouvé en 5e ou 6e position ce qui n'était pas si mal pour suivre le groupe de tête mais je n'ai pas pu rester au contact. Le coté négatif est que nous sommes loin du vainqueur (plus de 14 secondes, ndlr) mais l'aspect positif est que j'ai appris beaucoup de la moto".

Maverick Vinales (ESP/Suzuki), 6e - "En définitive une sixième place, ce n'est pas si mal mais on s'attendait à mieux. Pendant tout le week-end j'ai tourné aux alentours de 1 minute et 55 secondes, ce que je n'ai pu reproduire en course. La moto glissait beaucoup et nous devons comprendre pourquoi. Nous avons le potentiel pour nous battre parmi les meilleurs".

Classement du​ GP du Qatar

1. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) 42:28.452
2. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) à 2.019
3. Marc Marquez (ESP/Honda) 2.287
4. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 2.387
5. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 14.083
6. Maverick Vinales (ESP/Suzuki) 15.423
7. Pol Espargaro (ESP/Yamaha Tech3) 18.629
8. Bradley Smith (GBR/Yamaha Tech3) 18.652
9. Hector Barbera (ESP/Ducati Avintia) 21.160
10. Scott Redding (Ducati Pramac) 24.435
11. Aleix Espargaro (ESP/Suzuki) 35.847
12. Eugene Laverty (IRL/Ducati Aspar) 41.756
13. Alvaro Bautista (ESP/Aprilia) 41.932
14. Jack Miller (AUS/Honda Marc VDS) 41.982
15. Tito Rabat (ESP/Honda Marc VDS) 54.953

NB - 15 pilotes classés sur 20 au départ. Abandons sur chutes:
Yonny Hernandez, Andrea Iannone, Cal Crutchlow, Loris Baz, Stefan Bradl.

Classement du​ championnat du monde

Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) 25 points
2. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) 20
3. Marc Marquez (ESP/Honda) 16
4. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 13
5. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 11
6. Maverick Vinales (ESP/Suzuki) 10
7. Pol Espargaro (ESP/Yamaha Tech3) 9
8. Bradley Smith (GBR/Yamaha Tech3) 8
9. Hector Barbera (ESP/Ducati Avintia) 7
10. Scott Redding (Ducati Pramac) 6
11. Aleix Espargaro (ESP/Suzuki) 5
12. Eugene Laverty (IRL/Ducati Aspar) 4
13. Alvaro Bautista (ESP/Aprilia) 3
14. Jack Miller (AUS/Honda Marc VDS) 2
15. Tito Rabat (ESP/Honda Marc VDS) 1

Xavier Richard @littletwitman