MotoGP : Impérial, Fabio Quartararo partira en pole position au Grand Prix d'Aragon

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Fabio Quartararo lors du GP d'Aragon.
Fabio Quartararo lors du GP d'Aragon. | GIGI SOLDANO / DPPI Media / DPPI via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

De retour en Espagne, là où il a remporté trois succès cette saison, Fabio Quartararo (Yamaha Petronas) a de nouveau brillé. Et pour cause, le Niçois partira en pole position demain lors du Grand Prix d'Aragon. Le Français devance son futur coéquipier sur la Yamaha officielle, Maverick Vinales, et un surprenant Cal Crutchlow (Honda). Pourtant, la tâche s'annonçait difficile, le Français ayant lourdement chuté ce samedi matin à l'occasion des essais libres 4, insuffisant pour l'empêcher de signer sa 10e pole position en carrière !

à voir aussi MotoGP : Fabio Quartararo victime d'une chute lors des essais libres du GP d'Aragon MotoGP : Fabio Quartararo victime d'une chute lors des essais libres du GP d'Aragon

Secoué après une lourde chute ce samedi matin lors de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix d'Aragon, Fabio Quartararo est reparti en selle cet après-midi, et comment. Le Français a signé une nouvelle pole position, sa 10e en carrière. En terre espagnole, un pays qui porte bonheur au pilote Yamaha tant il y a brillé cette saison avec 3 succès, Quartararo a coiffé tout le monde au poteau sur sa dernière tentative. "Ça fait du bien après une matinée comme celle-là. J'avais énormément de douleurs pendant la FP4 et les qualifications", déclarait un Quartararo tout sourire, "l'objectif était de faire une première ligne, même si mon tour n'était pas génial, c'est chose faite." Le Niçois a détaillé son programme de la soirée au micro de Canal +. "Je vais mettre de la glace sur ma hanche, me reposer et mettre les pleins gaz demain."

Mir en retrait

Maverick Vinales, 2e, a longtemps cru pouvoir décrocher la pole position. Mais, l'Espagnol, futur coéquipier de Quartararo, s'est incliné contre plus fort. Vinales devance un surprenant Cal Crutchlow. Celui qui quittera Honda en fin de saison a épaté la galerie et partira en première ligne pour la première fois de la saison. Plus loin, Joan Mir, principal rival de Fabio Quartararo au championnat du monde des pilotes sur lequel il ne compte que 10 points de retard, partira 6e. Il faudra toutefois se méfier de l'Espagnol toujours redoutable en situation de course. Déception en revanche pour Johann Zarco qui ne s'élancera que de la 16e place.