MotoGP : Fabio Quartararo victime d'une chute lors des essais libres du GP d'Aragon

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
Fabio Quartararo lors du GP d'Aragon.
Fabio Quartararo lors du GP d'Aragon. | GIGI SOLDANO / DPPI Media / DPPI via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Bien parti, Fabio Quartararo (Yamaha Petronas) a subi une violente chute lors de la séance d'essais libres 3 du GP d'Aragon (Espagne) samedi. Le pilote français est allé au sol lors du 14e virage. Il a été évacué sur civière avant d'être conduit au centre médical pour des examens approfondis, qui ont confirmé des douleurs à la hanche mais aucune fracture. Il devrait pouvoir tenir son guidon pour la Q2 samedi après-midi.

Le leader du championnat est à terre. Samedi, lors de la séance d'essais libres 3 du GP d'Aragon (Espagne), Fabio Quartararo a été victime d'une chute lors du 14e virage. Au moment où le pilote français s'apprêtait à enclencher son virage à droite, il a été projeté par dessus sa monture, glissant ensuite sur plus de 50 mètres au sol. Dès son arrêt, le pilote Yamaha s'est immédiatement tenu le bras gauche, et surtout l'épaule, visiblement en première au contact du sol lors de la chute. Il a été évacué de la piste sur civière, et a rejoint directement le centre médical afin de connaître la gravité de sa blessure.

Déclaré apte pour les qualifications

Selon Canal+, Quartararo a quitté le circuit sur le siège passager d'une moto, béquille dans la main gauche, signe que son épaule gauche ne semble pas gravement abîmée. Son équipe, Yamaha-SRT, a ensuite précisé qu'il souffrait de la hanche mais que les premières radios n'avaient montré aucune fracture. "Il s'est fait un hématome côté droit après s'en être fait un côté gauche hier mais il n'y a rien de très grave. Après deux tours de chauffe, il oubliera tout cela", a assuré Eric Mahé à la chaine de télévision Canal+.

Le pilote français a subi des examens médicaux et radios. Il marchait avec une canne avant la 4e séance d'essais libres mais y participe quand même. L'heure de départ de la première séance de qualification (Q1) samedi a aussi été repoussée à 14h50, celle de la seconde (Q2) à 15h15. Le départ de la course sera donné dimanche à 15h au lieu de 14h.

Auteur d'un bon chrono jusque là, le Français est pour autant qualifié pour la Q2, s'il peut la disputer, puisqu'il a réalisé le troisième meilleur temps (1:48.020) derrière Maverick Vinales (Yamaha), en 1:47.771, et de Franco Morbidelli (Yamaha), deuxième en 1:47.859. A noter qu'Andrea Dovizioso (Ducati) est également allé au sol, mais il a pu repartir ensuite.