Johann Zarco
Johann Zarco à l'attaque | AFP

MotoGP: Crutchlow souffle la victoire à Zarco en Argentine, Marquez dans tous ses états

Publié le , modifié le

Le Britannique Cal Crutchlow a remporté le troisième Grand Prix de sa carrière en Argentine, dans la catégorie MotoGP. Il a devancé dans les ultimes tours le Français Johann Zarco qui pensait enfin remporter une première course depuis ses débuts dans la catégorie reine l'an passé. L'Espagnol Alex Rins complète le podium d'une course marquée notamment par un accrochage entre Valentino Rossi et Marc Marquez. Jack Miller qui était parti en pole, termine au pied du podium.

"C'est beau de gagner. J'ai pris des risques. C'est fantastique. A Austin, on va essayer d'être dans les 5 premiers et de marquer le plus de points possibles", a déclaré le Britannique qui a pris le commandement de la course à deux tours de la fin. Le Britannique devance Zarco d'un quart de seconde et Rins de deux secondes et demie.  Après avoir fait longtemps la course en tête au Qatar, lors du 1er GP de la saison, Zarco a encore senti le parfum de la victoire, en passant trois tours en tête de la course.

"La victoire viendra bientôt, je dois continuer comme ça, a dit le Français. J'ai fait du mieux possible, j'ai fait attention de ne pas commettre d'erreurs. J'ai cherché un espace pour passer Cal, mais je n'ai pas pu. Je suis content de cette deuxième place". L'Australien Jack Miller (Ducati Pramac), auteur de la pole, termine 4e à 4 secondes, devant Maverick Vinales (Yamaha, 5e à 15 secondes) et Andrea Dovizioso (Ducati, 6e à 22 secondes). L'Espagnol Jorge Lorenzo (15e), Marc Marquez (18e) et Valentino Rossi (19e), 14 titres de champion du monde à eux trois, ne marquent pas de points.

Marc Marquez (Honda) est passé par tous les états lors d'une journée riche en rebondissements. Après avoir calé, le champion du monde en titre se devait de repasser par les stands, mais après avoir réussi à redémarer sa moto, il a décidé de prendre finalement le départ, en dépit du règlement. Il a finalement été sanctionné de trente secondes, mais est parvenu à remonter petit à petit, jusqu'à accroché quelques pilotes, dont Valentino Rossi.

Marquez a alors passé la ligne d'arrivée en 5e position mais il a été pénalisé pour la troisième fois de la journée et déclassé pour ce dépassement dangereux sur Rossi... L'Espagnol a par la suite tenu à s'excuser, mais a reçu une fin de non recevoir de la part du camp italien.