Le pilote français Johann Zarco
Le pilote français Johann Zarco | DPPI - GIGI SOLDANO

Moto2 : Johann Zarco, premier français double champion du monde

Publié le , modifié le

Johann Zarco (Kalex), vainqueur du Grand Prix de Malaisie ce dimanche, a conservé sa couronne mondiale. A 26 ans, il est devenu le premier pilote Français à réaliser une telle performance en Grand Prix.

A Sepang, Zarco a mis un point d'honneur a remporté le Grand Prix et s'offrir son deuxième titre mondial en Moto2. Le Français a signé Zarco la 15e victoire de sa carrière, en devançant l'Italien Franco Morbidelli et l'Allemand Jonas Folger. L'an prochain, il montera en MotoGP, la catégorie reine, et sera associé à Folger dans l'écurie française Tech3. "C'est difficile de ne pas pleurer", a-t-il commenté. "Je n'étais pas le plus rapide sur le mouillé, mais j'avais tout de même un bon rythme. Quand la piste a commencé à sécher, je me sentais vraiment très bien", a poursuivi le vainqueur.

Le plus titré

Sacré pour la deuxième fois consécutive en Moto2 (600 cc 4 temps), il rejoint au palmarès Jean-Louis Tournadre (1982), Christian Sarron (1984) et Olivier Jacque (2000), déjà titrés dans cette catégorie intermédiaire, à l'époque des 250 cc 2 temps. Deux pilotes se sont également illustrés en 125 cc, petite cylindrée 2 temps abandonnée depuis fin 2011 et remplacée par les Moto3 (des 250 cc 4 temps, NDLR) : en 2002, Arnaud Vincent (Aprilia) offrait une première couronne à la France et Mike Di Meglio (Derbi), l'imitait en 2008. Avec 15 victoires, Zarco devient également le pilote solo le plus titré. Alain Michel, qui, avec 18 succès, détient le record français des victoires en Grand Prix, a été champion du monde de side-car en 1990, une spécialité qui évolue hors GP depuis 1997.

Prochain objectif : la MotoGP

De même, le Superbike, qui se dispute en parallèle avec le MotoGP, a connu deux champions du monde français: Raymond Roche (Ducati) en 1990 et Sylvain Guintoli (Aprilia) en 2014. Trois Français ont également été titrés en Mondial Supersport: Stéphane Chambon en 1999, Fabien Foret en 2002 et Sébastien Charpentier en 2005 et 2006. Le premier champion du monde, tous sports mécaniques confondus, a été le regretté Patrick Pons (1952-1980), en 1979 en Formule 750, une compétition ancètre du Superbike organisée également hors des Grand Prix. Aucun pilote français n'a obtenu le titre suprême dans la catégorie reine 500 cc, devenue MotoGP. Les meilleures résultats ont été acquis en 500 cc par Raymond Roche (3e en 1984), Christian Sarron (3e en 1985 et 1989) et Marc Fontan (6e en 1983). En revanche, Vincent Philippe, a battu tous les records en devenant nonuple champion du monde en septembre 2015 après sa troisième place acquise au Bol d'Or. Mais, il s'agissait d'endurance et de titres à chaque fois partagés avec des coéquipiers.

francetv sport @francetvsport