Moto GP : Johann Zarco passe chez Pramac en 2021, Ducati réserve son guidon officiel à Francesco Bagnaia

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Johann Zarco
Johann Zarco n'a plus de guidon pour le reste de la saison. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ducati a annoncé ce mercredi la composition de ses équipes engagées dans le championnat du monde Moto GP la saison prochaine. Le Français Johann Zarco, actuellement chez Avintia, écurie satellite de la firme italienne, est "promu" chez Pramac, deuxième équipe de Ducati. Il y récupère la place laissée vacante par l'Italien Francesco Bagnaia, qui récupère un guidon de l'écurie d'usine Ducati.

Johann Zarco changera d'écurie mais pas de crèmerie en 2021. Le pilote français, auteur d'une saison convaincante chez la modeste écurie Avintia a convaincu Ducati de la conserver dans son giron. Il courra pour la formation Pramac la saison prochaine et bénéficiera ainsi de la même moto que l'écurie officielle. Cette écurie d'usine récupère l'Italien Francesco Bagnaia, que Zarco remplacera chez Pramac.

En grande difficulté chez KTM en 2019 puis sans guidon après son départ d'un commun accord avec la firme autrichienne, Zarco a su rebondir cette saison sur une Ducati qu'il a rapidement apprivoisé. Auteur d'une pole position et d'un podium au Grand Prix de République Tchèque, le Tricolore a déjà cumulé plus de points à mi-championnat que sur tout l'exercice précédent. Largement dominateur vis-à-vis de son coéquipier espagnol Tito Rabat, l'ancien pilote Tech3 était en lice pour obtenir une place chez les Rouges officielles de Ducati et prendre la suite d'Andrea Dovizioso. Il rebondira finalement chez Pramac et bénéficiera de la même "Desmosedici" que Jack Miller et Francesco Bagnaia.
 

Les deux pilotes, binôme actuellement chez Pramac, montent en gamme et se retrouvent promus chez Ducati. La nomination de Bagnaia, en balance avec Zarco, maintient la présence d'un pilote transalpin au sein de l'écurie après les départs de Dovizioso et Danilo Petrucci en fin de saison. Son talent et sa vitesse de pointe lui ont permis de griller la politesse au Tricolore, lui qui a signé un Top 6 lors de trois des cinq courses qu'il a disputé cette saison. 

Zarco ne ressort pas complètement perdant pour autant, puisque Pramac lui offre une meilleure mécanique et l'opportunité de se rapprocher des meilleurs, puisque Miller et Bagnaia comptent déjà trois podiums en 2020. Il sera associé au jeune Espagnol Jorge Martin (22 ans), chipé à la filière KTM, et qui dispute le championnat du monde de Moto2 cette saison. Sans une absence de deux courses à cause d'une contamination au coronavirus, le champion du monde Moto 3 2018 aurait pu prétendre à la couronne mondiale dans l'antichambre de la MotoGP cette saison.