Marc Marquez (Honda)
Marc Marquez (Honda) | PETER LIM / AFP

Marc Marquez domine les essais libres

Publié le , modifié le

L'Espagnol Marc Marquez (Honda) a dominé les deux séances d'essais libres de la catégorie Moto GP organisées vendredi sur le nouveau circuit des Amériques, à Austin (Texas), qui accueillera dimanche la deuxième manche du Championnat du monde.

Dans cette deuxième séance, Marquez a devancé de plus d'une demi-seconde  sur compatriote Dani Pedrosa. L'Allemand Stefan Bradl, l'Espagnol Jorge Lorenzo, champion du monde en  titre et vainqueur début avril au Qatar du premier Grand Prix de la saison,  ainsi que l'Italien Valentino Rossi ont complété le Top 5. Ces cinq pilotes avaient testé en mars ce nouveau circuit, inauguré l'an  dernier et qui reçoit une épreuve de moto vitesse pour la première fois.

De Puniet chute

"C'est une première journée très positive, a indiqué Marquez, qui avait  pris la 3e place du GP du Qatar pour la première course de sa carrière en  catégorie reine, derrière Lorenzo et Rossi. La clé dans ce Grand Prix c'est de  s'ajuster aux niveaux d'adhérence car les températures varient beaucoup." Le Français Randy de Puniet (Aprilia Aspar) a été victime d'une chute sans  gravité. En Moto2, l'Anglais Scott Redding (Kalex) a réagi lors de la deuxième  séance d'essais libres après une première mal négocié (23e temps). En 2:12.481,  il a devancé le Belge Xavier Simeon et le Français Johann Zarco et battu de  plus de deux secondes le meilleur temps de la première séance, signé par  Nicolas Terol.

Le Français Mike di Meglio, 8e temps de la deuxième séance, a chuté dans le  sixième des vingt virages du circuit en toute fin de séance. En Moto3, l'Espagnol Maverick Vinales (KTM) s'est montré le plus rapide de  la journée en 2:18.254, devant ses compatriotes Alex Rins et Luis Salom,  vainqueur au Qatar en ouverture de la saison. Une troisième séance d'essais libres a lieu samedi pour les trois  catégories ainsi qu'une quatrième pour les Moto GP. Les séances de qualifications (deux pour les Moto GP) auront lieu dans la  foulée.

AFP