Loris Baz MotoGP essais Qatar
Loris Baz débarque en MotoGP | MILAGRO / DPPI media

Loris Baz taillé pour le MotoGP

Publié le , modifié le

L'arrivée de Loris Baz en MotoGP, où il retrouve son compatriote Mike Di Meglio, a déjà défrayé la chronique. 1,90 m, c'était trop grand pour l'équipe d'Aspar Martinez, qui a cassé son contrat. Grâce à Yamaha et la Fédération française de Motocyclisme, le Haut-Savoyard a rebondi chez Athina Forward Racing avec qui il fera ses débuts en Grand Prix dimanche au Qatar, sur le circuit de Losail.

Sa voie était toute tracée. Depuis ses premières années, Loris Baz savait qu'il passerait sa vie sur une moto. A 4-5 ans, il ne manquait jamais une occasion de chevaucher un quad pour récupérer les clients du restaurant familial ou tout simplement aller chercher du pain. Les Baz n'ont jamais manqué de baguettes, bien au contraire. Pris sous l'aile d'Adrien Morillas, pilote éclectique de talent devenu coach, pendant quinze ans, Baz a filé en Espagne pour en découvre avec les Marquez, Rabat, Smith qui font actuellement les beaux jours du championnat du monde.

La voie du Superbike

Précoce sur bien des plans, Baz prend toutefois sa croissance de plein fouet. A 13 ans, il est bien trop grand pour monter sur une 125 cc. S'il veut atteindre le MotoGP, ce ne sera pas par la voie classique du Moto 3 puis  du Moto 2. Avec Morillas  et le soutien financier de ses parents, le pilote doit revoir tous ses plans. Plein de ressources et de force morale, Baz trouve d'autres terrains de jeu à sa taille. Malgré quelques galères, il va s'épanouir en endurance (podium aux 24 Heures du Mans 2011, vainqueur du Bol d'Or 2013) et en Superbike. Fidèle à Yamaha depuis ses débuts, il rejoint le team Kawasaki officiel en championnat du monde de Superbike. Tout juste freiné par une grosse blessure aux cervicales en 2013, Baz devient l'un des top pilotes de la discipline.

VIDÉO : Le portrait de Loris Baz dans Tout Le Sport

 

Un grand chez les grands

A 21 ans, le MotoGP s'offre enfin à lui. Mais là encore, rien n'est simple. Avec l'appui d'Eric Mahé, le Haut-Savoyard dégote un bon contrat chez Aspar Martinez. Tout va bien jusqu'au jour où l'équipe espagnole semble découvrir les 1,90 m de Loris Baz. Ô surprise, il est très grand… Le pilote apprend dans la presse que son contrat est cassé. Ayant rompu avec Kawasaki en Superbike, il se retrouve sans guidon pour 2015. Baz et son entourage ne s'affolent pas. Yamaha revient dans la boucle et, avec la FFM, pousse pour le faire entrer chez Forward Racing qui engage des motos "Open" dans la catégorie reine. Le contact passe. Une nouvelle aventure commence.

VIDÉO : Loris Baz se confie avant le début de la saison MotoGP

VIDÉO : Loris Baz sur le circuit de glace de Flaine