Jorge Lorenzo
Jorge Lorenzo a brillé sous la canicule | JAVIER SORIANO / AFP

Lorenzo signe la pôle à Saint-Marin

Publié le , modifié le

L'Espagnol Jorge Lorenzo (Yamaha) partira en position de pointe dimanche au Grand Prix de Saint-Marin après pratiquement un an d'attente dû à la mainmise de Marc Marquez (Honda) sur la catégorie reine cette saison.

Le champion du monde en titre MotoGP a été relégué en 2e ligne, ce qui est  également une première depuis juin 2013, lorsqu'il avait signé le 6e temps des  essais qualificatifs du Grand Prix de Catalogne.  "Depuis le début des essais, on est compétitif. Beaucoup plus qu'à  Silverstone", a expliqué Lorenzo. "Après une aussi longue attente (ndlr: depuis  le GP du Japon en octobre 2013) je suis content de revenir en pole mais je  crois vraiment avoir effectué un tour presque parfait", a-t-il ajouté.

Le pilote espagnol, vainqueur des trois dernières éditions à Misano, n'a  cependant distancé ses poursuivants en première ligne que de quelques millièmes  de secondes. Ainsi, confirmant la bonne tenue de Ducati depuis le début des  essais - courus sous la pluie vendredi et par beau temps samedi - l'Italien  Andrea Iannone s'est hissé à la deuxième place à 51/1000e de Lorenzo tandis que  Valentino Rossi (Yamaha), absent d'un trio de tête au départ depuis bien  longtemps, n'est en retard que de 64/1000e sur la pole.

Rossi à l'affût 

"Cette position est très importante en vue de la course", a souligné le  nonuple champion du monde victorieux en 2008 et 2009 sur ce circuit étroit très  exigeant en matière de freinage et d'accélération et à l'adhérence douteuse en  cas de pluie. Une piste située à une dizaine de km de son domicile et qu'il  connaît parfaitement. En deuxième ligne, Marquez sera accompagné de son équipier Dani Pedrosa et  du pilote officiel Ducati, l'Italien Andrea Dovizioso, seulement à 2/10e de  Lorenzo.

La grille de départ ressemble d'ailleurs beaucoup à celle habituellement  dessinée par les Moto2, le 10e temps, celui de l'Allemand Stefan Bradl (Honda  LCR), n'étant supérieur que de 7/10e à celui réalisé par le meilleur pilote  Yamaha. Dans la catégorie intermédiaire justement, le scénario est en place pour  offrir de nouveau un beau duel entre les deux premiers du classement  provisoire. Mika Kallio en retard de 17 points en Moto2 sur le leader, son  propre coéquipier, l'Espagnol Esteve Rabat, le devance en position de pointe  pour 67/1000e de seconde. Le Suisse Thomas Luthi, à 71/1000e, complète la  première ligne. En Moto3, l'Australien Jack Miller, en tête du Championnat avec 13 points  d'avance sur Alex Marquez et 29 sur Alex Rins, a signé sa 7e pole de la saison  et de sa carrière, distançant les deux pilotes espagnols (respectivement 4e et  3e temps) ainsi que le Finlandais Niklas Ajo (Husqvarna), 2e temps, peu habitué  des premières lignes.

AFP