Les cartes redistribuées en Moto2-Moto3

Les cartes redistribuées en Moto2-Moto3

Publié le , modifié le

La montée en catégorie supérieure des champions du monde Moto2 et Moto3, les Espagnols Pol Espargaro et Maverick Vinales, laisse augurer une saison très ouverte dans ces deux cylindrées à partir de ce week-end au Qatar.

En Moto3, Alex Rins, qui s'était fait souffler le titre mondial par Vinales  dans le dernier virage du dernier Grand Prix de la saison dernière, à Valence,  fera partie des nombreux favoris. Délaissant sa KTM pour une Honda, il devra se  méfier en priorité de son coéquipier Alex Marquez, frère cadet du Champion du  monde MotoGP. Rins, 3e l'an passé au Qatar, juste devant Marquez, a cependant manqué une  bonne partie des essais hivernaux en raison d'une opération du poignet droit.  Lors des derniers test à Jerez, il a signé le 11e temps alors que Marquez  terminait deuxième, à 1/10e de seconde de l'Australien Jack Miller. Celui-ci, 7e du Championnat du monde 2013, a également changé de monture,  passant d'une Honda-FTR à une KTM, ce qui fait de lui un autre candidat au  titre. Deuxième temps des essais à Valence et meilleur chrono des deux séries  de test à Jerez, il a fait forte impression. Deux jeunes pilotes tchèques,  Karel Hanika et Jakub Kornfeil, ont également séduit.

Espargaro laisse un vide

En Moto2, avec le départ du tenant du titre Pol Espargaro - sacré au Grand  Prix du Japon - chez Tech3 en MotoGP, les candidats sont également nombreux. Esteve Rabat (Kalex), son ancien coéquipier, est le premier d'entre eux. Il  a été le plus rapide à Valence et a signé le deuxième temps à Jerez derrière  son nouveau compagnon d'écurie, le Finlandais Mika Kallio. Rabat, troisième du  Championnat l'an dernier devant Kallio, possède à bientôt 25 ans une réelle  chance de conquérir un premier titre. Il devra se méfier encore de Kallio, qui a déjà signé 39 podiums dans les  catégories petites et intermédiaires, ainsi que d'un autre coéquipier, le  Japonais Taaki Nakagami (Kalex), très en verve à Jerez. L'Allemand Sandro Cortese, le Suisse Thomas Luthi, le Français Johann Zarco  et le Britannique Sam Lowes, champion du monde Supersport (600 cc comme en  Moto2), seront de sérieux outsiders.

AFP