Suzuki SERT N.1 Le Mans 24 h 2016
Suzuki reste le maître en endurance | CITIZENSIDE / François NAVARRO / citizenside

Le Suzuki Endurance Racing Team poursuit sa razzia, Lucas Mahias sacré chez les pilotes

Publié le , modifié le

L'écurie française du Suzuki Endurance Racing Team (SERT), deuxième des Huit Heures d'Oschersleben (Allemagne) derrière la Yamaha du GMT 94, a remporté samedi soir un quinzième titre mondial, le deuxième consécutif.

"Ce n'était pas gagné. C'était difficile. Quinze titres en 36 ans de compétition, cela fait un beau chiffre. Je déguste ce succès. Toute l'équipe a fait un super boulot. Je suis vraiment heureux", a déclaré Dominique Méliand, le patron du SERT. Suzuki revient en effet de loin après un début de saison modeste aux 24 Heures du Mans (5e), une deuxième place aux 12 Heures de Portimao et une nouvelle contre-performance aux 8 Heures de Suzuka. Suzuki, pour un point et Yamaha, pour huit, ont respectivement décroché les trophées écuries et constructeurs tandis que Kawasaki, Honda et BMW ont été les grands perdants.

Après Portimao, l'équipage de la Yamaha N.94 formé de l'Espagnol David Checa, de l'Italien Niccolo Canepa et du Français Lucas Mahias, signe donc son deuxième succès de la saison en quatre courses. Au classement pilote, le Français Lucas Mahias, qui avait commencé la saison par une belle 4e place au Mans au guidon de la Suzuki N.2 avant d'être embauché par le GMT 94 dès Portimao après l'éviction de Louis Rossi, victime de trois chutes au Mans, est devenu l'unique champion du monde cette saison. "J'ai toujours rêvé d'être titré en vitesse mais j'arrive à être couronné tout seul champion du monde en Endurance! On va dire que c'est un peu pareil!", s'est ravi Mahias.

Chez les constructeurs, Yamaha, victorieux à trois reprises cette saison, décroche donc le titre. En revanche, la Kawasaki N.11, qui avait signé un cinquième succès aux 24 Heures du Mans, a perdu tout espoir dès la 10e minute en raison d'une casse moteur. Suite à une nouvelle réglementation, la saison 2016/2017 débutera par le Bol d'Or, le week-end du 17/18 septembre au Castellet (sud de la France), première étape d'un championnat qui devrait s'achever lors des 8 Heures de Suzuka en juillet après six épreuves.

AFP