Lorenzo Rossi Philipp Island 102015
Jorge Lorenzo et Valentino Rossi (Yamaha) se livrent une lutte sans merci pour le titre mondial MotoGP | PAUL CROCK / AFP

Le mano-à-mano Rossi-Lorenzo se poursuit à Sepang

Publié le , modifié le

L'écart se réduit et la tension monte encore d'un cran dans la lutte pour le titre MotoGP. Revenu à 11 pts de Valentino Rossi, Jorge Lorenzo veut continuer à grappiller des points lors du GP de Malaisie avant de porter l'estocade dans la dernière manche à Valence en clôture de la saison. Les deux pilotes Yamaha vont se rendre coup pour coup et c'est Marc Marquez (Honda), vainqueur en Australie, qui pourrait bien arbitrer ce duel épique.

Tous les points comptent mais ceux qui manquent ne se rattrapent jamais. Jorge Lorenzo court toujours après Valentino Rossi et, à deux courses de la fin du championnat, reste en retrait à 11 longueurs. Sa 2e place en Australie lui a tout de même permis de reprendre 7 points à l'Italien et d'espérer le coiffer au poteau dans un final étouffant à Valence. "Notre principal objectif sera de reprendre davantage de points à Valentino et d’essayer d’arriver à Valence avec moins de retard", confirme Lorenzo qui devra se battre tout seul. Le retour de Marc Marquez au premier plan n'est pas une bonne nouvelle pour le Majorquin. Très à l'aise à Sepang, il pourrait prendre les gros points qu'il convoitise ou pis se glisser entre Rossi et lui. La coalition ibérique n'existe pas pour contrer Rossi comme elle n'existe pas non plus de l'autre côté des Alpes avec Ducati et Iannone. Pourtant, un sacre de Rossi, le 10e, serait une aubaine pour la discipline et un formidable coup de projecteur.

Rossi le cuir entre deux chaises

4e à Philipp Island et pour la deuxième fois hors du podium cette saison, le Docteur se sait tout de même en position de force. A défaut de chercher la victoire, finir 2e à deux reprises suffirait à son bonheur. Vu la concurrence à laquelle il ne faut pas exclure Dani Pedrosa, Rossi ne peut pas trop se reposer sur ses lauriers. " Dix manches plus tôt, j’avais déjà dit que les résultats allaient être importants et maintenant ils deviennent très importants. Ce sera dur jusqu’à la dernière course. Il n'y en a que deux avant la fin du championnat et ce sera important de ne pas faire d'erreur, assure-t-il. En Australie, on a fait une bonne course mais on aurait pu faire mieux. En Malaisie, on va devoir trouver tout de suite le bon set-up. Chaque session sera importante, pas seulement la course. Le GP de Sepang va énormément compter et on doit obtenir les meilleurs résultats dans chaque séance et ensuite gagner."

Loren​zo à l'attaque

Homme fort de la fin de saison, Lorenzo se sait sur une corde raide. Lui aussi ne doit pas tomber mais il doit aussi attaquer pour refaire son retard. Une situation de chasseur qu'il affectionne et qui est paradoxalement plus facile à gérer qu'une défense le cuir entre deux chaises. En Malaisie, Lorenzo va encore pousser fort sur une piste que tout le monde connaît bien avec les essais hivernaux. "Nous allons courir à Sepang, sur un circuit difficile en raison de très hautes températures et de l’humidité. Je pense que la clé pour remporter la victoire là-bas sera les performances des pneus et je pense que nous serons à nouveau en lice pour la victoire", explique le Majorquin. Il ne sera pas le seul.

Classement général ap​rès 16 Grand Prix sur 18

    1. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 296 pts
    2. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) 285
    3. Marc Marquez (ESP/Honda) 222
    4. Andrea Iannone (ITA/Ducati) 188
    5. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 165
    6. Bradley Smith (GBR/Yamaha Tech3) 158
    7. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) 153
    8. Cal Crutchlow (GBR/Honda LCR) 107
    9. Danilo Petrucci (ITA/Ducati Pramac) 97
    10. Pol Espargaro (ESP/Yamaha Tech3) 96
    11. Aleix Espargaro (ESP/Suzuki) 88
    12. Maverick Vinales (ESP/Suzuki) 84
    ...
    16. Loris Baz (FRA/Yamaha Forward) 28
    2e "Open"
    24. Mike Di Meglio (FRA/Ducati Avintia) 8
    6e "Open"
    ...
    NB: 27 pilotes classés