Luis Salom
Le pilote espagnol Luis Salom sur la piste du Grand Prix de Catalogne, lors des essais juste avant son accident mortel | Maxppp - Tony Albir

La séance de Moto2 du GP de Catalogne endeuillée

Publié le , modifié le

La deuxième séance d'essais libre de Moto 2 du Grand Prix de Catalogne vendredi sur le circuit de Montmelo a été endeuillée par l'accident mortel du pilote espagnol Luis Salom, 24 ans, qui a lourdement chuté dans un virage. Rapidement transféré au centre médical voisin, il n'a pu être ranimé.

A la sortie du 12 virage, le pilote de SAG Team a perdu le contrôle de sa machine et est parti à la faute. Sa moto s'est écrasé contre le mur, et le choc fut très violent malgré les coussins de protection, puisqu'il a été frappé de plein fouet par sa moto. Inconscient sur le bord de la piste il a été pris en charge par les secours alors que la séance était interrompue par le drapeau rouge. Après avoir reçu pendant une vingtaine de minutes des soins à l’endroit même de l’accident, Luis Salóm a finalement été transporté vers le Centre médical du circuit, quand bien même un hélicoptère avait été dépêché sur place.. Mais selon la direction médicale des GP, son état était trop grave pour supporter une évacuation par les airs; opéré immédiatement au sein du centtre médical, Luis Salom a finalement succombé peu après. 

Le jeune pilote espagnol disputait sa troisième saison en catégorie Moto2 au guidon d'une Kalex préparée par le team SAG, une campagne qu'il a entamée par une deuxième place lors du Grand Prix du Qatar. Classé dixième du championnat, le Majorquin avait précédemment animé les rangs des catégories 125cc et Moto3, où il fut vainqueur à plusieurs reprises. Il fut notamment le dauphin de Sandro Cortese au championnat en 2012, avant de se classer troisième l'année suivante. En 41 courses en Moto2, Salom est monté trois fois sur le podium.

Le dernier décès d'un motard en compétition était celui de l'Italien Marco Simoncelli, en 2011 sur le circuit de Sepang.

Pour ce qui concerne les essais qui se sont malgré tout tenus, le meilleur temps des deux séances libres a été réalisé par Le Japonais Takkaki Nakagami (Kalex), devant le Français Johann Zarco et l'Allemand Jonas Folger. 

Christian Grégoire