Greg Leblanc (SRC Kawasaki)
Greg Leblanc (SRC Kawasaki) | SEBASTIEN BOZON / AFP

Kawasaki en tête au Mans

Publié le , modifié le

La Kawasaki N.11 du SRC, avec à son guidon Grégory Leblanc, a pris dimanche matin les commandes des 24 heures du Mans moto, après l'abandon dans la nuit de la BMW N.99, qui occupait alors la tête de la course.

La Kawasaki N.11, triple tenante du titre dans la Sarthe, en a donc profité pour reprendre les avants-postes abandonnés samedi soir à la suite de la chute de Fabien Foret, ce qui l'avait obligé à repartir avec trois tours de retard sur le leader après être passée par les stands.

A six heures de l'arrivée, Leblanc possédait six tours d'avance sur la Suzuki N.2 de l'écurie R2CL, alors pilotée par Gwen Giabbani, et huit sur Grégory Fastre, au guidon de la Suzuki N.50 du Team Motors Events April, qui évolue pourtant en catégorie Superstock.

Lutte pour le titre mondial

La moto du SERT de Dominique Méliand, qui vise dans la Sarthe une 4e couronne mondiale de rang, occupait toujours la place de leader de l'EWC grâce à sa 12e place.  Elle était toutefois reléguée à 71 tours après avoir d'û s'arrêter pendant deux heures en raison d'un radiateur percé à la suite d'une chute.
Mais, après avoir vu la Yamaha N.7 du Yart abandonner à 03h30 sur casse moteur alors que celle-ci, 3e de la course, était virtuellement championne du monde, le SERT reste sous la menace de la Yamaha N.94 du Team GMT. Troisième à 9 tours de la tête, la moto de l'écurie française a surmonté les deux chutes successives, dès les 10 premières minutes samedi, de l'Espagnol David Checa, puis dix autres minutes perdues aux stands à cause d'une surchauffe du moteur. 

Les positions dimanche à 9h

1. Grégory Leblanc/Fabien Foret/Nicolas Salchaud (FRA/Kawasaki N.11) 610 tours
2. Guy Martin/Dylan Buisson/Gwen Giabbani (GBR-FRA/Suzuki N.2) à 6 tours
3. David Checa/Kenny Foray/Matthieu Lagrive (ESP-FRA/Yamaha N.94)  à 8 tours
4. Arturo Tizon Ibanez/Grégory Junod/Olivier Four (ESP-SUI-FRA/Honda N.55) à 9 tours
5. Grégory Fastre/Michael Savary/Claude Lucas (BEL-SUI-FRA/Suzuki N.50)  (1er catégorie Superstock)  à 9 tours

Christian Grégoire