Johann Zarco a secoué le MotoGP cette année

Johann Zarco a secoué le MotoGP cette année

Publié le , modifié le

Le Français Johann Zarco a réussi des débuts fracassants en MotoGP avec l'écurie Yamaha Tech3.

Mention très bien pour Johann Zarco ! Le Français a réussi son examen de passage en MotoGP haut la main. Sur la lancée de ses deux titres de champion du monde Moto2, il est entré sans complexe dans la cour des grands, se faisant sa place cuir contre cuir dans les premières places de la catégorie reine. Ses attaques ont laissé des traces dans le paddock même si son agressivité n’a pas été du goût de tout le monde. Attraction en début de championnat, Zarco a toutefois largement dépassé le stade du pilote rafraîchissant pour s’installer à la table des ténors à chaque course.

Le meilleur rookie

A l’issue de la saison, son bilan est éloquent avec 174 points inscrits, 3 podiums, 4 meilleurs tours, 2 pole-positions et 64 tours en tête. "Je suis 6e au championnat, c'est une bonne chose et le signe que j'ai bien ma place ici", a indiqué le "rookie" de la saison. Il ne lui a manqué qu’une victoire pour compléter ce tableau. Ca a failli être pour dimanche à Valence en clôture de la saison mais Dani Pedrosa l’a déboîté en bout de ligne droite à l’amorce du dernier tour. "J'y ai cru jusqu'au bout après la sortie de Marquez", a déclaré le pilote tricolore qui retient toutefois « la qualité de la course » avant le résultat brut.

Quelle moto en 2018 ?

Ses résultats en font le prétendant naturel à un guidon sur une Yamaha officielle. Pour cela, il faudra attendre au moins un an si Valentino Rossi se décide à quitter le MotoGP en fin de saison prochaine ou si Maverick Vinales continue de rouler en eaux troubles. L'Avignonnais a de toute façon resigné pour un an avec Tech3 où il se sent très bien. Le team français y trouve lui aussi son compte et espère fournir à son pilote une moto aussi compétitive en 2018. "L'objectif l'an prochain sera de continuer à me bagarrer pour la victoire", reprend Zarco. Tout dépendra de Yamaha qui confie généralement au team de Hervé Poncharal la machine officielle de la saison précédente. Seul hic, celle de Rossi et Vinales s’est révélée désastreuse…

Xavier Richard @littletwitman