Grand Prix de Valence : Joan Mir sacré champion du monde, Franco Morbidelli vainqueur

Publié le , modifié le

Auteur·e : Célia Sommer
Joan Mir
Le pilote espagnol Joan Mir a été sacré champion du monde lors du Grand Prix de Valence | LLUIS GENE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Joan Mir, le pilote Suzuki, a été sacré champion du monde lors du Grand Prix de Valence ce dimanche. Une septième place qui assure à l'Espagnol suffisamment de points d’avance dans la course au titre avant le dernier grand prix de la saison. Franco Morbidelli (Yamaha) a décroché la première place du Grand Prix, au terme d'un duel avec Jack Miller (Ducati). Du côté des Français, Fabio Quartararo et Johann Zarco, le scénario a été cauchemardesque : victimes chacun d'une chute, ils ont rapidement été hors course.

Pour la première fois depuis 2015, il y a un nouveau champion du monde en MotoGP. À seulement 23 ans, Joan Mir est le nouveau roi de la compétition. Il a été sacré grâce à sa 7e place lors du Grand Prix de Valence ce dimanche, remporté par Franco Morbidelli (Yamaha). "C'est incroyable, je n'ai pas de mot pour décrire mon émotion. J’ai lutté toute ma vie pour gagner ce titre (...) Je n'arrive pas à y croire", a déclaré, les larmes aux yeux, le pilote espagnol au micro de Canal+.

Après avoir connu un début de saison compliqué, Joan Mir s’est bien rattrapé sur la fin. Cela faisait vingt ans que Suzuki n’avait pas remporté un titre de champion du monde en moto. Il s'agissait alors de l'Américain Kenny Roberts Jr, en 500 cm3. Joan Mir devient ainsi le premier pilote à remporter le titre MotoGP pour le constructeur japonais.

L'Italien Franco Morbidelli (Yamaha) a remporté la course en décrochant une troisième victoire cette saison, après une lutte incroyable jusqu'au dernier tour avec Jack Miller (Ducati). Pol Espargaro (KTM) a complété le podium de cette avant-dernière course de la saison. 

Course très difficile pour les Français

Le Français Fabio Quartararo (Petronas) aurait pu se refaire lors de ce Grand Prix, alors deuxième au classement général. Mais le scénario a rapidement viré à la catastrophe. Dès le premier tour, Quartararo a été relégué au fond du peloton, après un accrochage avec Maverick Vinales (Yamaha). Au neuvième tour, il a perdu l'avant et a chuté sans gravité. Sa fin de saison aura finalement été aux antipodes de ses premières courses.

Son compatriote Johann Zarco (Avintia) s'est retrouvé hors course encore plus tôt. Après un tout droit, il a chuté dès le virage 2 du circuit. 

à voir aussi Moto GP : Revivez la victoire de Morbidelli et le sacre de Mir à Valence Moto GP : Revivez la victoire de Morbidelli et le sacre de Mir à Valence