Grand Prix de Teruel : Morbidelli domine la meute, 8e place pour Quartararo

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Franco Morbidelli
Franco Morbidelli, le pilote Yamaha Petronas et coéquipier de Fabio Quartararo. | Javier Cebollada/EFE/SIPA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Comme il a pu, Fabio Quartararo a limité les dégâts ce dimanche lors du Grand Prix de Teruel. Le Français, 6e sur la ligne de départ, a franchi la ligne d'arrivée en 8e position. Son adversaire direct au classement général, Joan Mir, est lui parvenu à décrocher un podium (3e) et prend un peu plus le large sur le pilote Yamaha. Coéquipier de Quartararo, Franco Morbidelli a réalisé la course parfaite pour s'imposer devant Alex Rins. Très belle prestation de Johann Zarco, qui termine à la 5e place.

Au fur et à mesure des week-ends, l'étau se resserre au classement du championnat de MotoGP. Alors qu'il ne reste plus que trois Grands Prix avant la fin de la saison (GP d'Europe, de Valence et du Portugal, ndlr), l'incertitude est totale et de nouveaux pilotes entrent dans le bal des prétendants. Dernier en date, Franco Morbidelli (Yamaha-Petronas). Le coéquipier de Fabio Quartararo a signé une course parfaite ce dimanche pour signer la 10e victoire de sa carrière, sa deuxième dans la catégorie reine. Un succès précieux qui lui permet de revenir à 25 points du leader actuel, Joan Mir (Suzuki). À défaut d'avoir décroché sa première victoire de la saison, l'Espagnol a su défendre la troisième marche du podium. Suffisant pour récupérer là encore de précieux points sur le Français, qui n'a pu faire mieux que 8e cet après-midi sur l'exigeant tracé aragonais.

à voir aussi MotoGP : revivez la victoire de Franco Morbidelli sur le Grand Prix de Teruel en direct MotoGP : revivez la victoire de Franco Morbidelli sur le Grand Prix de Teruel en direct

Quartararo perd encore des points, nouvelle grosse prestation de Zarco

Takaaki Nakagami (Honda-LCR) avait créé la surprise samedi en réalisant la première pole position de sa carrière. Mais il aura fallu seulement trois virages au pilote japonais pour partir à la faute. De quoi nourrir beaucoup de déception pour celui que tout le monde plaçait en grand favori de ce Grand Prix de Teruel. Dans le premier tour également, Jack Miller (Ducati) et Brad Binder (KTM) se sont télescopés et ont écourté leur course.

Parti à la sixième place, Fabio Quartararo a semblé batailler pendant près de 45 minutes avec sa machine, comme la semaine passée sur le même circuit où il avait terminé 18e. Il n'a rien pu faire sur les dépassements de son futur coéquipier Maverick Vinales (Yamaha) et de Miguel Oliveira (KTM), et se contentera volontiers de cette 8e position. Les deux prochains GP à Valence devraient a priori convenir un peu mieux à ses qualités de vitesse et lui permettre de récupérer tout ou une partie de ses 14 points de retard sur Joan Mir.

L'autre français du paddock, Johann Zarco, a lui connu une toute autre course. 5e sur la grille, le pilote Ducati a un temps occupé la troisième place, bataillant comme un lion avec Mir. Doublé par Pol Espargaro (KTM) à quelques tours de l'arrivée, il prend finalement une très belle 5e place. À noter également la sortie de piste à 10 tours de la fin de ce GP d'Alex Marquez (Honda), qui comme Nakagami, manque la possibilité d'effectuer un joli rapprochement au classement.

France tv sport francetvsport