Jorge Lorenzo et Valentino Rossi
Jorge Lorenzo et Valentino Rossi | SAEED KHAN / AFP

Grand Prix d'Australie: Nouvel épisode du mano a mano entre Rossi et Lorenzo

Publié le , modifié le

Le Grand Prix d'Australie, seizième manche du Championnat du monde de vitesse, devrait être le théâtre, dimanche sur le circuit de Philipp Island, d'un nouveau mano a mano entre Valentino Rossi et Jorge Lorenzo dans leur quête d'un titre suprême en MotoGP.

Sur ce tracé "maritime", Rossi, nonuple champion du monde dont sept fois en  MotoGP, pourrait bien accroître son avance de 18 points sur son coéquipier  Jorge Lorenzo, quadruple champion du monde dont deux fois en catégorie reine,  alors qu'il ne reste plus que trois courses. L'an dernier, les deux hommes avaient en effet terminé dans cet ordre, pour  un podium 100% Yamaha avec le Britannique Bradley Smith (Tech3). Ce triplé de la marque aux diapasons (le dernier datait du Grand Prix de  France 2008) avait été d'autant plus humiliant pour Honda qu'aucune des motos  officielles du concurrent nippon n'avait terminé la course. Marc Marquez avait  chuté alors qu'il était en tête et Dani Pedrosa avait été percuté par Andrea  Iannone (Ducati). La dernière absence d'un podium de Honda, le premier constructeur mondial,  remontait alors au Grand Prix du Portugal 2010.

Cette année, Pedrosa semble l'homme en forme de la fin de saison. Sa  victoire au Grand Prix du Japon pourrait en augurer d'autres. Totalement remis  de son opération du syndrome des Loges en début d'année, qui l'a privé de trois  Grands Prix, il devrait jouer un rôle non négligeable dans l'attribution du  titre mondial. La bataille entre les deux pilotes Yamaha pourrait également être arbitrée  par le champion du monde en titre, l'Espagnol Marc Marquez, qui a  définitivement perdu son titre après sa 5e chute de la saison à Motegi, au  Japon. Marc Marquez, qui adore relever les défis, pourrait profiter de sa position  d'outsider pour gagner enfin à Phillip Island en MotoGP, ce qu'il n'a jamais  fait, tout comme Pedrosa.

Stoner invincible​

Avec cinq victoires en MotoGP, Honda a connu de meilleurs moments dans le  sud australien, notamment grâce à Casey Stoner, mais le dernier succès du jeune  retraité date de 2012. Stoner, qui demeure pilote essayeur de la marque, était  un peu l'épouvantail sur ses terres avec six succès consécutifs entre 2007 et  2012, dont quatre au guidon d'une Ducati. Quatrième l'an passé, Andrea Dovizioso aura à coeur de mener la GP15  desmosedici du constructeur bolognais à un meilleur résultat. "Je ne sentais  pas bien la moto l'an passé, mais je pense que cette fois nous devrions être  compétitifs", a estimé l'Italien, victorieux en Australie, en 125 cc, il y a 11  ans.

En Moto2, le Français Johann Zarco, champion du monde 2015 depuis le Grand  Prix du Japon, tentera de gagner les dernières courses de la saison, comme il  s'en est fixé l'objectif. L'Espagnol Alex Rins pourra lui profiter de l'absence  pour blessure de son compatriotre Esteve Rabat pour venir lui souffler la place  très symbolique de vice-champion du monde. Enfin, en Moto3, le Britannique Dany Kent, après la course tronquée de  Motegi et la victoire de Niccolo Antonelli, aura une deuxième chance d'être  titré. Pour ce faire, il devra impérativement repartir du Japon avec plus de 50  points d'avance sur son premier poursuivant. 56 points le séparent pour  l'instant de l'Italien Enea Bastianini.

AFP