Grand Prix d'Andalousie : Johann Zarco 2e de la deuxième séance d'essais libres, Fabio Quartararo se place

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Johann Zarco (Avintia) sur sa Ducati durant les essais libres du Grand Prix d'Espagne de MotoGP
Johann Zarco (Avintia) sur sa Ducati durant les essais libres du Grand Prix d'Espagne de MotoGP | GIGI SOLDANO / DPPI MEDIA / DPPI VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Japonais Takaaki Nakagami (Honda) a signé vendredi le meilleur temps d'une deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Andalousie marquée par la bonne forme des pilotes tricolores. Johann Zarco (Avintia) a signé un prometteur deuxième temps dans un excellent chrono. Fabio Quartararo (Yamaha) a amélioré sa position du matin avec le 6e meilleur temps. De bon augure avant les qualifications samedi.

On attendait Fabio Quartararo, "seulement" 13e de la première séance d'essais libres vendredi, mais c'est un autre Français qui a trusté les sommets de la hiérarchie. Johann Zarco a signé une très belle deuxième place de la deuxième séance de ce vendredi, devancé seulement par le pilote japonais Takaaki Nakagami (Honda).

Descendu sous les 1'38", le pilote du Team Avintia a démontré que sa Ducati privée pouvait lui permettre de se mêler à la lutte. Quartararo a fait mieux que le matin avec un sixième temps de bonne facture. La séance lui a surtout permis d'effectuer des tests pneumatiques en vue de la course. Détenteur du record du circuit, le Niçois a les moyens de faire mieux demain, lors de la 3e séance d'essais libres qui sera déterminante pour entrer dans le Top 10, qualificatif directement pour la Q2.

à voir aussi MotoGP : Revivez les Essais Libres 2 du Grand Prix d'Andalousie dominés par Nakagami devant Zarco, Quartararo 6e MotoGP : Revivez les Essais Libres 2 du Grand Prix d'Andalousie dominés par Nakagami devant Zarco, Quartararo 6e

Après une première course d'adaptation à sa nouvelle machine le week-end dernier, Zarco était en mode attaque ce vendredi. Le Cannois a fait fort, en étant un des rares pilotes à améliorer son chrono de la matinée. Un court instant aux commandes de la séance, le Français a semblé gagner en confiance et en automatisme avec sa Ducati et sa nouvelle écurie Avintia en dépit d'une chute sans gravité en milieu de séance. Si son tour ne lui permet pas encore de se glisser dans le Top 10 cumulé de cette première journée, cette première référence devrait lui donner la confiance nécessaire, lui qui avait vécu un cauchemar pour ses débuts chez KTM l'an passée. Ironie de ces EL 2, il n'a été devancé que par Takaaki Nakagami, qu'il avait remplacé pour les trois dernières courses la saison passée au sein du Team LCR Honda suite à une opération subie par le pilote nippon.

Viñales a marqué Quartararo, Marquez est resté dans son box

Fabio Quartararo est resté derrière son compatriote au classement, après lui avoir servi de point de mire pour aligner les bons temps. Le leader du championnat du monde a aligné les tours rapides, et a profité de la séance pour tester ses options pneumatiques pour le reste du week-end. Avec la même combinaison que son rival Maverick Viñales, le Français n'a terminé qu'à trois centièmes du vainqueur de la première séance d'essais libres. Actuel 14e temps du week-end, El Diablo devra toutefois améliorer sa marque lors des derniers essais pour assurer directement sa place en Q2 samedi.

Le champion du monde en titre Marc Marquez n'a pas pris part à la deuxième séance, comme lors de la première pour reposer son bras opéré dans la semaine après une chute dimanche dernier. Son compatriote espagnol Pol Espargaro (KTM) a complété le podium de la séance pour placer un troisième constructeur différent dans le Top 3 de la session. Les Ducati officielles n'ont, elles, pas été à la fête, Danilo Petrucci et Andrea Dovizioso terminant tous les deux en-dehors du Top 10.