GP d'Italie : Quartararo (Yamaha) 2e sur la grille derrière Marquez (Honda)

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Fabio Quartararo (Yamaha) sur la piste du Mugello
Fabio Quartararo (Yamaha) sur la piste du Mugello | AFP - Tiziana FABI

Au prix d'un dernier run diabolique dans l'aspiration, Marc Marquez (Honda) a réalisé la pole-position du Grand Prix d'Italie, à l'issue des qualifications de la catégorie MotoGP. L'Espagnol, quintuple champion du monde, a devancé d'un souffle le jeune Français Fabio Quartararo (Yamaha), devancé pour 2 dixièmes mais qui s'est montré constamment très rapide. Il était tout près de réaliser la 2e pole de sa carrière, à 20 ans. Mauvaise affaire pour le dauphin de Marquez au championnat, Andrea Dovizioso (Ducati), 9e sur la grille de départ sur un circuit où il s'était imposé en 2017.

Marc Marquez n'a triomphé qu'une seule fois sur ce circuit du Mugello. Une rareté pour le quintuple champion du monde de MotoGP. Mais cette fois, il s'est donné les moyens de mettre fin à cette délicate série en Italie. En réalisant la pole-position, le pilote Honda a fait un premier pas. Mais il sait que rien ne lui sera facile. Car ce meilleur temps des qualifications, il l'a réalisé en bénéficiant de l'aspiration notamment d'Andrea Dovizioso (Ducati), à l'aise lors de la Q1 mais beaucoup moins dans la Q2.

De son côté, Fabio Quartararo avait réussi à placer sa Yamaha au plus haut de la hiérarchie sans ce genre de conditions. Mais le Français, parmi les plus rapides lors de chaque tentative, a fini par s'incliner sur ce dernier run de l'espagnol, pour seulement 2 dixièmes de secondes. A un souffle de conquérir une deuxième pole-position dans sa jeune carrière, à 20 ans, après celle réalisée à Jerez. Mais il faudra cette fois compter sur lui en course.

En revanche, les tifosi ont déchanté. Dovizioso, un temps auteur du meilleur temps de la Q1, a sombré en Q2, pour ne réaliser que le 9e temps. Très loin des ambitions du dauphin de marquez au championnat, et qui s'était imposé sur ce circuit en 2017. Pour Valentino Rossi, c'était pire. Sept fois vainqueur de l'épreuve entre 2002 et 2008, le N.46 n'a pas pu aller en Q2. Les espoirs transalpins reposeront donc principalement sur les épaules de Danilo Petrucci (Ducati), 3e sur la grille. 

Dans le camp des déçus, il y a également le Français Johann Zarco (KTM), parti au tapis et qui s'élancera de la 19e place, juste derrière Rossi

Classement des grilles de départ

. MOTOGP
1ere ligne
1. Marc Marquez (ESP/Honda)
2. Fabio Quartararo (FRA/Yamaha-SRT)
3. Danilo Petrucci (ITA/Ducati)
2e ligne:
4. Franco Morbidelli (ESP/Yamaha-SRT)
 5. Jack Miller (AUS/Ducati-Pramac)
6. Cal Crutchlow (GBR/Honda-LCR)
3e ligne:
7. Maverick Vinales (ESP/Yamaha)
8. Francesco Bagnaia (ITA/Ducati-Pramac)
9. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati)
4e ligne:
10. Takaaki Nagakami (JPN/Honda-LCR)
11. Pol Espargaro (ESP/KTM)
12. Michele Pirro (IA/Ducati)
7e ligne
...
19. Johann Zarco (FRA/KTM)

. MOTO2
1ere ligne
1. Marcel Schrotter (GER/Kalex)
2. Thomas Lüthi (SUI/Kalex)
3. Alex Marquez (ESP/Kalex)
2e ligne:
4. Nicolo Bulega (ITA/Kalex)
5. Jorge Navarro (ESP/Speed Up)
6. Luca Marini (ITA/Kalex)
3e ligne: 
7. Tetsuta Nagashima (JPN/Kalex) 
8. Sam Lowes (GBR/Kalex)
9. Augusto Fernandez (ESP/Kalex)

. MOTO3
1re ligne
1. Tony Arbolino (ITA/Honda)
2. Gabriel Rodrigo (ARG/Honda)
3. Lorenzo Dalla Porta (ITA/Honda)
 2e ligne
4. Andrea Migno (ITA/KTM)
5. Tatsuki Suzuki (JPN/Honda)
6. Niccolo Antonelli (ITA/Honda)
3e ligne
7. Romano Fenati (ITA/Honda)
8. Kaito Koba (JPN/Honda)
9. Marcos Ramirez (ESP/Honda)