Marquez Quartararo
Marc Marquez (gauche) a doublé Fabio Quartararo à 20 tours de l'arrivée. | AFP

GP de Valence : Marquez prive encore Quartararo d'une première victoire

Publié le , modifié le

Parti en pole position pour la sixième fois cette saison, Fabio Quartararo (Yamaha SRT) a encore dû se contenter de la deuxième place. Le Français a été battu par le champion du monde en titre Marc Marquez (Honda), auteur d'un 12e succès en Grand Prix cette saison.

Attendu une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium, Fabio Quartararo devra attendre encore un peu pour décrocher son premier succès en MotoGP. Le Français de 20 ans, parti en pole position pour la sixième fois de la saison, a encore été battu par le sextuple champion du monde Marc Marquez. S'il avait pris un départ parfait, malgré l'attaque de Jack Miller, le rookie de l'année a été dépassé à 20 tours de l'arrivée par l'Espagnol et n'a jamais réussi à revenir dans son échappement. Il s'offre tout de même une jolie 2e place pour la cinquième fois cette saison (à chaque fois derrière Marquez), son 7e podium et la 5e place du général de la saison.

"Je ne peux qu'être satisfait de cette première saison. Je me sens fort pour la saison prochaine.", a positivé le Niçois au micro de Canal +. Tout indique qu'il aura d'autres opportunités dès la saison prochaine. De son côté, Marc Marquez (Honda) s'est offert un 12e succès en 2019, égalant son record sur un exercice, datant de 2014. De quoi agrémenter sa 6e couronne mondiale, décrochée avant même ce Grand Prix de Valence. Il en a profité pour offrir à Honda le titre mondial par équipes.

7e podium, 1ère saison

Ce dernier Grand Prix moto de la saison a été aussi le dernier du triple champion du monde Jorge Lorenzo. L'Espagnol, qui avait annoncé prendre sa retraite à 32 ans à cause de blessures à répétition, a terminé la course à la 13e place. Il laisse une place vacante chez Honda en 2020, qui suscite la convoitise de plusieurs coureurs, à commencer par Johann Zarco.

Le Français jouait gros sur le tracé valencien. En concurrence avec Cal Crutchlow pour un guidon dans l'écurie japonaise la saison prochaine, il devait convaincre en partant de la 13e place, quand son concurrent britannique s'élançait en 9e place. Alors que le pilote de 29 ans entamait une remontée vers le Top 10, il est tombé à 14 tours de l'arrivée avant de se faire faucher violemment par la moto d'Iker Lecuona. D'abord évacué par civière, il a été ensuite aperçu en train de marcher.