GP de Teruel : Première pole position pour Nakagami, Quartararo et Zarco en deuxième ligne

Publié le , modifié le

Auteur·e : Martin Boissereau
Nakagami
Takaaki Nakagami a décroché la première pole position de sa carrière en Moto GP | PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Japonais Takaaki Nakagami a décroché ce samedi après-midi la première pole position de sa carrière sur le GP de Teruel. Le pilote Honda a devancé l’Italien Franco Morbidelli et l’Espagnol Alex Rins lors de la 11e séance de qualifications de la saison en MotoGP. Les deux Français, Fabio Quartararo (6e) et Johann Zarco (5e), s’élanceront de la deuxième ligne alors que Joan Mir, leader du championnat du monde, a seulement réalisé le 12e temps.

Jour de première sur le circuit Motorland d’Aragon. Takaaki Nakagami a réalisé le meilleur temps d’une séance de qualifications pour la première fois de sa carrière. Grâce à un très bon chrono (1:46.882), à deux dixièmes du record de Marc Marquéz, le pilote Honda-LCR a décroché la première pole position d’un Japonais depuis 2004 et celle de Makoto Tamada. Derrière lui, Franco Morbidelli (+ 0.063) et Alex Rins (+ 0.273), vainqueur la semaine passée, complètent le podium.

Quant aux Français, Johann Zarco (5e) et Fabio Quartararo (6e), ils s'élanceront en deuxième ligne. En pole position la semaine passée, Quartararo pouvait en signer une troisième d’affilée, la cinquième de sa saison. Au lieu de ça, le pilote de l'écurie Petronas Yamaha SRT devra se contenter d’une sixième place avant d’espérer retrouver du rythme lors du GP de Teruel. Et pourquoi pas la première place du classement général, perdue la semaine passée au profit de Joan Mir alors qu'il était handicapé par un problème de pression du pneu avant (18e). L'Espagnol, nouveau leader du championnat du monde, a été décevant lors des qualifications puisqu'il a seulement réalisé le 12e temps au guidon de sa Suzuki.

Deux chutes pour Zarco, mais une cinquième place

Johann Zarco a quant à lui failli créer la sensation sur sa Ducati Avintia. Après une chute dans les cinq dernières minutes de la troisième séance d’essais libres, au pire moment, il a tout de même pu participer aux Q1, où il a décroché l’une des deux places qualificatives en Q2 derrière Pol Espargaro. Il a toutefois connu une deuxième chute dans les derniers instants de l'ultime séance de qualification, ne lui permettant pas d’améliorer son chrono et donc sa sixième place. Il s'élancera tout de même devant Andrea Dovizioso. L'Italien, quatrième du général, sera seulement 17e sur la grille ce dimanche après avoir été sorti en Q1.