GP de Saint-Marin: Vinales (Yamaha) en pole-position, Quartararo (Yamaha) 3e temps en MotoGP

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Le pilote français Fabio Quartararo (Yamaha)
Le pilote français Fabio Quartararo (Yamaha) | AFP - Marco BERTORELLO

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

En pole-position lors des quatre derniers Grands Prix mais sans victoire depuis deux épreuves, Marc Marquez (Honda) espère beaucoup de ce week-end à Saint-Marin. Mais le quintuple champion du monde de MotoGP n'a pas pu faire mieux qque le 5e temps. Maverick Vinales (Yamaha) a réalisé la pole-position dans un dernier élan, devant le surprenant Pol Epargaro (KTM) et le Français Fabio Quartararo (Yamaha), longtemps meilleur temps des qualifications. Johan Zarco (KTM), meilleur temps de la Q1, réalise le 8e temps, juste derrière Valentino Rossi (Yamaha).

Une chute en virage à 90km/h. Dans les trois dernières minutes de la 4e séance d'essais libres du Grand Prix de Saint-Marin, Marc Marquez (Honda) est parti à la faute. Sa roue avant a décroché, et le quintuple champion du monde a glissé, endommageant sa machine et le contraignant à en changer pour la fin de la séance. Comme souvent, l'Espagnol cherche les limites. A Saint-Marin, il pouvait décrocher une cinquième pole-position consécutive, ce qui l'aurait placé sur de bons rails pour mettre fin à sa plus grosses séries noire de la saison: 2 Grands Prix consécutifs sans victoire. Et comme en plus, Saint-Marin, c'est un peu la deuxième maison de Valentino Rossi (Yamaha), l'un de ses rivaux. Il y avait plus d'une source de motivation pour l'Ibère sur un circuit qu'il estimait plus favorable aux Yamaha.

Et effectivement, l'Espagnol na pas pu jouer les premiers rôles. Cinquième temps de la séance, gêné par Valentino Rossi dans son ultime tentative, il devra livrer un gros combat pour tenter de se hisser sur la plus haute marche du podium. En pole-position, Maverick Vinales, au guidon de sa Yamaha, s'est montré le plus rapide dans un ultime élan. Le Français Fabio Quartararo (Yamaha) s'imaginait à sa place, mais Pol Espargaro avait, de manière surprenante, hissé sa KTM au premier rang, juste avant que Vinales ne l'en déloge. En première ligne Quartararo pourrait bien vivre un bon week-end à Saint-Marin. Il y a eu aussi du mieux pour l'autre Français, Johan Zarco, auteur du meilleur temps de la Q1. Il a pu réaliser le 8e temps de la Q2, juste derrière Rossi.

"Nous voulions être en première ligne et nous y sommes", a toutefois souligné le jeune Français qui effectue sa saison inaugurale en MotoGP et n'a encore jamais remporté de Grand Prix. "Quand vous avez de bonnes sensations avec cette moto vous pouvez réaliser de très bons temps", a indiqué pour sa part Vinales, qui a déjà gagné cette année aux Pays-Bas et occupe actuellement la 5e place au classement provisoire du championnat du monde, dominé par Marquez. Quant à Espargaro, c'est la première fois qu'il partira en première ligne cette saison. Son résultat est une excellente performance pour son écurie KTM quelque peu à la peine depuis le début de saison. "Je ne comprends pas comment nous y sommes arrivés", s'est-il exclamé. "La moto a été très bonne pendant tous les essais mais avec une piste plus chaude, j'ai pu pousser encore plus", a-t-il précisé.