GP de Grande-Bretagne : Cal Crutchlow sur sa lancée

GP de Grande-Bretagne : Cal Crutchlow sur sa lancée

Publié le , modifié le

Le Britannique Cal Crutchlow (Honda LCR) a signé la troisième position de pointe de sa carrière, presque à domicile, lors des essais du Grand Prix de Grande-Bretagne de MotoGP, quinze jours après son premier succès en GP en République tchèque.

"J'ai pris beaucoup de plaisir à réussir ce chrono devant mon public", a commenté Crutchlow. Samedi sous une pluie battante, il a été intouchable, repoussant Valentino Rossi (Yamaha), victorieux l'an passé sur piste humide, de près d'une seconde et Maverick Vinales (Suzuki) d'une seconde et 2/10e. Marc Marquez (Honda), en tête du Championnat, est parti à la faute - sa deuxième chute en deux jours - pour terminer 5e, à 37/1000e de seconde de son coéquipier Dani Pedrosa. De nombreuses glissades ont émaillé la courte séance de qualifications, notamment celles d'Andrea Dovizioso (Ducati) et d'Eugene Laverty (Ducati Aspar). L'Irlandais, qui était sur le point de signer la pole, conserve néanmoins une place en 2e ligne, à la 6e place. L'Italien Andrea Iannone (Ducati), très rapide vendredi, a connu également quelques difficultés samedi alors que le champion du monde en titre, Jorge Lorenzo, peu à l'aise sous la pluie cette saison, a été relégué au 9e rang.

Lowes devant Zarco

En Moto2, le Britannique Sam Lowes (Kalex) a signé sa quatrième pole de la saison devançant de 4/10e Johann Zarco avec qui il est en bataille pour le titre. "Je suis content d'être en première ligne dimanche lors d'une course qui devrait se dérouler sur le sec", a déclaré le Français, champion du monde en titre, victime d'une chute sans conséquence dans les dernières secondes. Le troisième candidat au titre, l'Espagnol Alex Rins, dauphin de Zarco au classement des pilotes et qui se relève d'une fracture de la clavicule gauche, a terminé à la 19e place, à plus de 4 secondes de Lowes. Enfin, en Moto3, l'Italien Francesco Bagnaia (Mahindra), 19 ans, a réussi la première position de pointe de sa carrière depuis son apparition en GP en 2013. Après avoir décroché un premier succès à Assen en juin, l'Italien a devancé d'un dixième de seconde son compatriote Enea Bastianini (Honda). Le Néerlandais Bo Bendsneyder (KTM) avait réussi le 3e temps mais partira de la huitième place en raison d'une pénalité infligée avant les qualifications. Le Sud-Africain Brad Binder, en tête du Championnat s'est contenté du 5e temps. Victime en juin d'une fracture tibia-péroné, Jorge Navarro, son principal adversaire pour le titre signe, le 18e temps.

AFP