Aleix Espargaro
Aleix Espargaro a brillé vendredi en Catalogne | JOSEP LAGO / AFP

GP de Catalogne : Suzuki en verve, Yamaha souffre aux essais libres

Publié le , modifié le

Comme en Argentine, l'Espagnol Aleix Espargaro a terminé en tête vendredi à l'issue des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de Catalogne, confirmant la bonne tenue de la nouvelle Suzuki et reléguant le leader du Championnat, Valentino Rossi, à la 11e place.

Troisième de la première séance, à 375/1000e de Marc Marquez (Honda), le plus rapide de la matinée, l'aîné des Espargaro, le local de l'étape, a relégué son prestigieux compatriote à 285/1000e en seconde session, dans laquelle les douze premiers pilotes ont amélioré leurs positions. Un troisième Espagnol, Dani Pedrosa (Honda), déjà à plus d'une demi-seconde, complète le podium virtuel. Les deux pilotes officiels Ducati, les Italiens Andrea Dovizioso et Andrea Iannone, encadrent aux 4e et 6e places la Suzuki de Maverick Vinales, qui fait une première apparition dans le top 5.

Les Yamaha, qui avaient réalisé un festival au Grand Prix d'Italie il y a 15 jours avec la victoire de Jorge Lorenzo et la deuxième place de Valentino Rossi, sont à la peine. L'Espagnol est pointé à la 7e place et Rossi, toujours en tête du Championnat, n'est que 11e. Belle performance en revanche de l'Américain Nicky Hayden, champion du monde MotoGP 2006, qui avec le 13e temps scratch, occupe la première place de la catégorie "Open" au guidon d'une Honda RC213V-RS.

En Moto2, le Français Johann Zarco (Kalex), en tête du Championnat, a été le plus rapide à l'issue des deux séances dans une catégorie où son compatriote Louis Rossi (Tech3), crédité du 25e temps, n'est distancé que de 1 seconde et 488/1000e. En Moto3, les 22 premiers se tiennent en moins d'une seconde. Le Britannique Danny Kent (Honda), en tête du classement général provisoire, a pris le meilleur sur l'Italien Niccolo Antonelli, tous deux sur Honda, pour 11/1000e de seconde.

AFP