Pol Espargaro
Pol Espargaro | KARIM JAAFAR / AL-WATAN - DOHA / AFP

Espargaro annonce la couleur

Publié le , modifié le

La succession de Marc Marquez en Moto2 n'est pas encore assurée mais l'Espagne dispose d'un incroyable réservoir de talent. Au Qatar, en ouverture de la saison, l'Espagnol Pol Espargaro (Pons Kalex) a pris un premier ascendant en devançant le Britannique Scott Redding et le Japonais Takaaki Nakagami, tous deux sur Kalex. L'Ibère a fait la différence sur Redding dans les derniers tours alors que Nakagami avait déjà levé le pied.

Espargaro signe ainsi la dixième victoire de sa carrière, sa cinquième en  Moto2. Outre la victoire et la position de pointe, il a également réalisé le  tour le plus rapide en course. Nakagami, qui monte pour la première fois sur un podium, avait été le plus  prompt à s'élancer de la première ligne et donnait même l'impression de prendre  un peu le large en début de course. A l'issue du 1er tour, il menait devant  Espargaro et Redding, un trio qui allait lutter pour la première place pendant  la moitié de la course.  Au 7e tour, Redding, le plus rapide en piste, passait Nakagami à  l'intérieur d'un virage à gauche tandis que deux tours plus tard, le Japonais  élargissait un peu sa trajectoire et se faisait doubler par Espargaro.

Di Meglio part des stands

La course se résumait ensuite à un duel entre Redding et Espargaro, les  deux pilotes roulant à un rythme extrêmement rapide pour ne plus être rejoints  jusqu'à l'arrivée. A cinq tours de la fin de la course qui en comptait vingt, Espargaro  prenait la tête à sa deuxième tentative, sans pour autant décrocher vraiment  Redding. Les deux pilotes, connus pour leur mordant, ne se lâchaient plus  jusqu'au drapeau à damiers, l'Espagnol restant en tête malgré une tentative  osée de Redding dans le dernier tour, une manoeuvre qui aurait pu les mettre à  terre tous les deux si Redding n'avait pas rendu la main. Dans le clan français, Mike di Meglio avait les meilleures chances avec sa 10e place en qualifications mais le Toulousain a dû s'élancer des stands. Malgré une très belle remontée, il a échoué aux portes des points (16e). Grâce à un départ canon (6 places de gagnées), Johann Zarco avaient lui pris le bon wagon. 8e au premier tour, il n'arrivait pas à enchaîner et finissait par rétrograder au 12e rang.

Classem​ent du GP du Qatar

1. Pol Espargaro (ESP/Pons Kalex) 40:31.782
2. Scott Redding (GBR/Kalex) à 0.844
3. Takaaki Nakagami (JPN/Kalex) 12.098
4. Dominique Aegerter (SUI/Suter) 18.910
5. Mika Kallio (FIN/Kalex) 18.933
6. Julian Simon (ESP/Kalex) 19.018
7. Simone Corsi (ITA/Speed Up) 19.230
8. Alex De Angelis (RSM/Speed Up) 19.452
9. Esteve Rabat (ESP/Kalex) 20.219
10. Xavier Simeon (BEL/Kalex) 20.972
.../
12. Johann Zarco (FRA/Suter) 22.084
16. Mike Di Meglio (FRA/Motobi) 36.697
.../