Dovizioso devant Marquez

Dovizioso s'impose devant Marquez au Qatar, Zarco 8e

Publié le , modifié le

L'Italien Andrea Dovizioso (Ducati), vice-champion du monde en titre, a remporté le Grand Prix du Qatar, première manche de la saison 2018 de MotoGP, devant le champion espagnol Marc Marquez (Honda) et le Français Johann Zarco (Yamaha Tech3), 8e. L'Italien Valentino Rossi (Yamaha) complète le podium. Parti en pole sur le circuit de Losail, Zarco menait jusqu'à cinq tours de l'arrivée, avant de céder beaucoup de terrain.

Rossi (Yamaha), qui à 39 ans vise un dixième titre mondial toutes catégories confondues et le 8e parmi l'élite, complète le podium après être remonté de la 8e place sur la grille. Parti en pole sur le circuit de Losail, Zarco, qui court après une première victoire pour sa deuxième saison en MotoGP, menait jusqu'à cinq tours de l'arrivée, avant de céder beaucoup de terrain suite à un problème avec son pneu avant qui l'a relégué à 7 sec 112/1000e du gagnant.

"Huitième, c'est mieux que rien, a-t-il réagi au micro d'Eurosport. Avec ce petit problème technique, c'est bien de terminer. (...) C'est avec des courses comme ça que je prends l'expérience et l'audace pour aller gagner bientôt." Dovizioso, qui s'élançait en 5e position sur la grille, a devancé Marquez et Rossi de respectivement 27 et 797/1000e et s'est félicité d'un week-end et d'une course "parfaits".

"Après trois places de deuxième ici (lors des trois dernières éditions, ndlr), je me suis dit: +il faut enfin gagner+", a-t-il commenté. Marquez aussi s'est dit "content de ne perdre que cinq points" sur son rival annoncé sur le titre, "sur un des circuits les plus difficiles pour (lui)" et pour Honda, et au contraire favorable aux Ducati. En retrait une grande partie de la course, l'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha) est parvenu à remonter de la 16e à la 6e place, à 3 sec 888/1000e, derrière le Britannique Cal Crutchlow 4e (LCR Honda) et l'Italien Danilo Petrucci 5e (Ducati Pramac), et devant l'Espagnol Dani Pedrosa 7e (Honda). Autre favori en difficulté, l'Espagnol Jorge Lorenzo (Ducati) a chuté à dix tours de l'arrivée, alors qu'il n'était que 10e.

AFP