Dovizioso (Ducati) s'impose chez lui

Dovizioso (Ducati) s'impose chez lui

Publié le , modifié le

L'Italien Andrea Dovizioso (Ducati) s'est imposé au terme du Grand Prix d'Italie ce dimanche, sur le circuit du Mugello, devant le leader du Championnat du monde, l'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha). "Je voulais vraiment cette victoire. C'est un rêve qui devient réalité", a commenté +Dovi+, qui ne s'était jamais imposé à domicile. Celui-ci a pris le meilleur dans une lutte à quatre avec Vinales, 2e à 1 sec 281/1000, et deux autres Italiens, Danilo Petrucci (Ducati Pramac), 3e à 2 sec 334/1000, et Valentino Rossi (Yamaha).

Le héros local, convalescent après une chute à l'entraînement en motocross la semaine dernière, est 4e à 3 sec 685/1000. Le champion du monde en titre, l'Espagnol Marc Marquez, toujours en délicatesse avec sa Honda, termine 6e, sa position de départ, à 5 sec 885/1000.

Pedrosa abandonne

Au Championnat du monde, Vinales conserve la tête avec 105 points. Dovizioso (79 pts) prend la 2e place à l'Espagnol Dani Pedrosa (Honda), contraint à l'abandon après un accrochage avec le Britannique Cal Crutchlow (LCR Honda). Rossi est 3e (75 pts), devant Marquez et Pedrosa (68 pts chacun).

Onzième sur la grille, Johann Zarco (Yamaha Tech3) est remonté jusqu'à la 7e place finale, deux semaines après son premier podium dans la catégorie reine, au GP de France. Il est 6e au classement des pilotes, avec 64 points. Les deux autres Français en piste, Sylvain Guintoli (Suzuki) et Loris Baz (Ducati Avintia), sont respectivement 17e et 18e de la course.

Classement du GP d'Italie:
1. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati), les 23 tours en 42:32.126
(moyenne: 174,2 km/h)
2. Maverick Viñales (ESP/Yamaha) à 1.281
3. Danilo Petrucci (ITA/Ducati) à 2.334
4. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) à 3.685
5. Alvaro Bautista (ESP/Ducati) à 5.802
6. Marc Marquez (ESP/Honda) à 5.885
7. Johann Zarco (FRA/Yamaha) à 13.205
8. Jorge Lorenzo (ESP/Ducati) à 14.393
9. Michele Pirro (ITA/Ducati) à 14.880
10. Andrea Iannone (ITA/Suzuki) à 15.502

Classement du championnat du monde, après le GP d'Italie:
1. Maverick Viñales (ESP/Yamaha) 105 points
2. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) 79 pts
3. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 75 pts
4. Marc Marquez (ESP/Honda) 68 pts
5. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 68 pts
6. Johann Zarco (FRA/Yamaha) 64 pts
7. Jorge Lorenzo (ESP/Ducati) 46 pts
8. Danilo Petrucci (ITA/Ducati) 42 pts
9. Jonas Folger (GER/Yamaha) 41 pts
10. Scott Redding (GBR/Honda) 40 pts

Classement du Grand Prix Moto 2
1. Mattia Pasini (ITA/Kalex) les 21 tours en 39:30.974 (moyenne: 167,2 km/h)

2. Thomas Lüthi (SUI/Kalex) à 0.052
3. Alex Marquez (ESP/Kalex) à 0.136
4. Franco Morbidelli (ITA/Kalex) à 3.643
5. Miguel Oliveira (POR/KTM) à 5.124

Classement du Grand Prix Moto 3
1. Andrea Migno (ITA/KTM) les 20 tours en 39:43.963 (moyenne 158.4 km/h)
2. Fabio Di Giannantonio (ITA/Honda) à 0.037
3. Juanfran Guevara (ESP/KTM) à 0.166
4. Darryn Binder (RSA/KTM) à 0.362
5. Aron Canet (ESP/Honda) à 0.364

Réactions

Andrea Dovizioso (ITA/Ducati), vainqueur du GP d'Italie: "Aujourd'hui était un jour vraiment étrange. Je n'avais pas d'énergie ce matin. Ça m'inquiétait beaucoup, j'avais peur de perdre mon énergie pendant la course. Mais j'ai finalement été capable de piloter vite, et en plus avec délicatesse. Ça a fait la différence face à Maverick (Vinales, 2e). Après l'avoir dépassé, je me suis aperçu que personne ne pouvait aller plus vite, donc je me suis concentré sur mon rythme, mais je ne savais pas si je pourrais tenir dix tours! C'est tellement spécial ici, au Mugello... Être devant, surtout avec Ducati, c'est un sentiment vraiment particulier. Encoreplus quand on ne s'y attendait pas!"

Maverick Vinales (ESP/Yamaha), 2e et leader du Championnat du monde: "Je suis très heureux d'être deuxième car aujourd'hui c'était difficile. (...) J'ai essayé, j'ai poussé au maximum au début, mais +Dovi+ était le plus fort... à son meilleur. Je suis le genre de pilote qui se prépare toujours à pousser à nouveau dans les six-sept derniers tours mais, aujourd'hui, j'ai pensé au Championnat du monde. Il était plus important de ramener ces vingt points que (de prendre des risques pour) 25. (...) En temps qu'équipe, nous avons un très bon niveau en ce moment, il faut continuer comme ça le plus longtemps possible."

Danilo Petrucci (ITA/Ducati Pramac), 3e: "C'est incroyable! Tout le monde me demande ce que j'aurais donné pour être sur le podium ce dimanche. J'aurais vendu ma maison pour un podium ici! (...) Je savais que je devais rester avec les gars à l'avant si je voulais faire une bonne course. Quand j'ai été 4e, derrière Maverick (Vinales), "Dovi" (Dovizioso) et Valentino (Rossi), je me suis dit: "Tu es 4e, attends le dernier tour", puis après un moment: "C'est maintenant qu'il faut essayer". J'ai essayé et ça n'était pas facile. (...) A la fin, je suis parvenu à rester sur le podium. Désolé pour Valentino (Rossi, 4e), mais c'est la course!"

AFP