Marquez titre Motegi
Marc Marquez fête son 2e titre MotoGP sur les terres de Honda à Motegi | TOSHIFUMI KITAMURA / AFP

Deuxième titre MotoGP consécutif pour Marquez !

Publié le , modifié le

Deuxième du GP du Japon à Motegi, Marc Marquez (Honda) s'est assuré d'une deuxième couronne mondiale consécutive en MotoGP. L'Espagnol de 21 ans continue de battre des records de précocité et impose sa domination à l'ancienne génération des Rossi, Pedrosa et Lorenzo. Avec 82 pts d'avance à trois courses du terme du championnat, Marquez ne peut plus être rejoint. Vainqueur de 11 GP sur 15 cette saison, personne ne pouvait lui contester ce titre mondial, le quatrième de sa carrière après ceux obtenus en Moto2 (2012) et 125 cc (2010).

L'empereur Marquez vous salue bien. Sur les terres de Honda, le prodige espagnol a reçu les lauriers de la gloire. Sabre au clair, il a rempli son contrat en devançant ses rivaux principaux Rossi et Pedrosa. L'Italien a pourtant tout fait pour retarder l'échéance au moins une course de plus. Parti pleine balle, il a mené les débats pendant quatre tours avant de voir son coéquipier Lorenzo le déborder puis s'échapper à coup de millièmes.

Rossi a résisté

Enfermé au départ, Marquez a lui grignoté son retard au fil des tours. Une fois les pilotes Ducati, Andrea Iannone et Andrea Dovizios, dépassé, il a ciblé le nonuple champion du monde. Après une première tentative réussie, 16 tours avant la fin, Marquez se faisait rapidement redoubler par Rossi avant de s'imposer définitivement sept  tours plus tard. Pétri de talent, Marquez a parfaitement géré les derniers tours. Lorenzo trop loin, il a contenu Rossi à une demi-seconde pour coiffer son 2e titre consécutif dans la catégorie reine et un magnifique casque d'or prévu pour l'occasion.

Un Marquez peut en cacher un autre

En Moto2 aussi on y voit plus clair. 3e du GP derrière le Suisse Thomas Luthi (Suter) et son compatriote espagnol Maverick Vinales, Esteve Rabat (Kalex) s'est rapproché du titre mondial. Il possède 38 pts d'avance sur son coéquipier Mika Kallio classé 5e. Luthi, champion du monde 125 cc en 2005, signe le huitième succès de sa  carrière et le troisième en Moto2. Le Suisse, victime d'un grave accident début  2013 n'avait pas remporté une course depuis le Grand Prix de France 2012. "J'ai creusé l'écart dès le début mais je ne me suis jamais senti en  sécurité avec une avance ne dépassant pas deux secondes", a expliqué Luthi. Si Marc Marquez domine le MotoGP, son petit frère Alex continue son ascension en Moto3. Il s'est imposé à Motegi devant Vasquez et Binder. Au championnat, il devance de 25 pts Jack Miller. Leader jusqu'au dernier tour, l'Australien n'a terminé que 5e.

Réacti​ons

Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha), 1er: "C'est  incroyable! Cela a été une année difficile mais Yamaha a amélioré la moto petit  à petit et nous sommes un peu mieux à chaque course. En Aragon, en raison de la  pluie, on a pu gagner. On a été très heureux dans ces circonstances. Ici on  espérait bien pouvoir se battre pour la victoire mais on a été surpris de voir  que nous possédions 2,7 secondes d'avance à mi course. Je suis ravi de signer  deux succès consécutifs et très heureux pour Marc que je félicite pour son  titre. La saison a démontré que les quatre pilotes de pointe étaient très  proches. Cela augure de belles batailles pour l'an prochain. Notre objectif  maintenant est de finir vice-champion du monde."
   
Marc Marquez (ESP/Honda), 2e et Champion du monde 2014: "Je suis heureux  d'avoir décroché ce deuxième titre consécutif, car même si cela a été difficile  de conserver ce niveau, nous y sommes parvenus jusqu'à la fin. Aujourd'hui,  c'est le moment de nous réjouir. Pour cette course, je m'étais fixé un objectif  clair: finir devant Valentino et Dani, les autres pilotes ne m'intéressaient  pas beaucoup. L'important était que je réussisse à l'atteindre. Je veux dédier  ce titre à tout ceux qui m'ont aidé - ils se reconnaîtront - et  particulièrement à ma famille et à l'écurie, à la base de ce succès."
   
Valentino Rossi (ITA/Yamaha), 3e: "D'un côté je suis satisfait car la  course a été d'un très haut niveau et le record de la piste a été battu. D'un  autre, il est vraiment dommage que j'ai pas réussi à retarder l'échéance pour  Marc et faire durer le suspens une semaine de plus! J'ai tenté de revenir sur  lui mais il avait quelque chose de plus que moi. Je dois dire qu'il mérite ce  titre. Il travaille bien et était l'homme le plus fort cette année.  Félicitations."
   
Dani Pedrosa (ESP/Honda), 4e: "Je n'ai pas été aussi prompt au départ que  les pilotes qui étaient devant ce qui signifie que j'ai perdu tout de suite  deux ou trois secondes. Cependant, j'ai réussi à faire de bons chronos et à  réduire l'écart qui me séparait d'eux. Je félicite Marc pour ce titre qu'il  mérite grandement".

  • Classement du GP du Japon

Classement du GP du Japon

1. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) 42:21.259
2. Marc Marquez (ESP/Honda) à 1.638
3. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 2.602
4. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 3.157
5. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) 14.353 1er "Open"
6. Andrea Iannone (ITA/Ducati-Pramac) 16.653 2e "Open"
7. Stefan Bradl (GER/Honda-LCR) 19.531
8. Pol Espargaro (ESP/Yamaha-Tech3) 19.815
9. Bradley Smith (GBR/Yamaha-Tech3) 23.575
10. Alvaro Bautista (ESP/Honda-Gresini) 35.687
.../
19. Mike Di Meglio (FRA/Kawasaki-Avintia) 1:29.470
   
B: 20 pilotés classés sur 24 au départ

  • Classement général du championnat du monde (après 15 courses sur 18)

Classement général du championnat du monde (après 15 courses sur 18)

1 Marc Marquez (ESP/Honda) 312 pts CHAMPION DU MONDE
2. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 230
. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 230
4. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) 227
5. Andrea Dovizioso (ESP/Ducati) 153 1er "Open"
6. Aleix Espargaro (ESP/Yamaha Forward) 117 2e "Open"
7. Pol Espargaro (ESP/Yamaha Tech3) 116
8. Andrea Iannone (ESP/Ducati Pramac) 102 3e "Open"
9. Stefan Bradl (GER/Honda LCR) 96
10. Bradley Smith (GBR/Yamaha Tech3) 92
...
23. Mike Di Meglio (FRA/Kawasaki Avintia) 4

Xavier Richard @littletwitman