Anthony Delhalle se tue en essais à Nogaro

Anthony Delhalle se tue en essais à Nogaro

Publié le , modifié le

Le monde de la moto est endeuillé aujourd'hui après le décès tragique d'Anthony Delhalle lors d'une séance d'essais privés sur le circuit de Nogaro avec son écurie Suzuki Endurance Racing Team (SERT). Le pilote n'a pas survécu à une sortie de piste au premier virage malgré l'intervention rapide des pompiers.

"Il a pris un virage trop large, la roue arrière est allée dans l'herbe alors qu'il a beaucoup plu dernièrement. La moto s'est couchée, a fait plusieurs pirouettes, il est tombé lourdement sur la tête et s'est fracturé les cervicales", a déclaré à l'AFP le directeur général du circuit, Caroline Diviès. "La moto ne présentait aucun défaut technique. Anthony est tombé comme cela arrive si souvent dans notre sport", a raconté pour sa part sur sa page Facebook Christophe Guyot, l'ancien pilote et actuel team manager du GMT94, concurrent du SERT. "Sa moto est partie dans l'herbe et a fini sa trajectoire bien loin du pilote. Il n'a rien percuté, ni mur, ni moto. Après avoir roulé dans l'herbe, Anthony ne se relèvera pas d'une rupture des cervicales", a-t-il poursuivi.

Discret, fiable et rapide, Delhalle était un motard apprécié de tous et son palmarès était digne des plus grands. Né en 1982 à Chartres, Anthony Delhalle a débuté en compétition avec la Junior Cup (1999). C'est en endurance qu'il s'est révélé et qu'il a fait une carrière de premier plan. Delhalle avait découvert les 24 Heures du Mans en 2004 au guidon d'une Suzuki du team Perche Moto Sport. Repéré par le SERT, il fera les beaux jours de l'écurie sarthoise et écrira ses plus belles pages. 5 fois champion du monde d'endurance, il avait également remporté deux Bol d'Or (2011 et 2016) et deux fois les 24 Heures du Mans (2014 et 2015). Anthony Delhalle, 35 ans, était marié et avait deux enfants. 

Xavier Richard @littletwitman