La Yamaha du GMT 94 devant celle du YART
La Yamaha du GMT 94 devant celle du YART | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

24 Heures du Mans : Yamaha retrouve les sommets avec le GMT94 et le YART

Publié le , modifié le

Absent du palmarès depuis 2009, Yamaha a renoué avec le succès aux 24 heures du Mans. Au terme d'une course riche en rebondissements, le constructeur japonais a décroché la victoire grâce au team GMT 94 et son trio de pilotes David Checa - Niccolo Canepa - Mike Di Meglio. Yamaha s'offre même un doublé puisque la N.7 du YART (Broc Parkes - Marvin Fritz - Kohta Nozane) a terminé 2e dans le même tour (à 19"819). Partie en pole mais victime d'une chute après deux heures de course, la Kawasaki N.11 a finalement accroché le podium avec 12 tours de retard.

C'est le 4e succès de Yamaha aux 24 Heures du Mans après ceux 1991, 2005 et 2009. Transfuge du MotoGP, Mike di Meglio ouvre lui son compteur en endurance dans une des plus grandes épreuves du calendrier. Cette 40e édition restera dans les annales avec un record à la distance (860 tours contre 848 en 2012). Avec 74.500 spectateurs qui se sont rendus au Mans, c'est la meilleure fréquentation des cinq dernières années.

Habitué des podiums, le Suzuki Endurance Racing Team échoue à la 4e place après avoir longtemps occupé la 3e place. Un vrai crève-coeur pour le team sarthois qui a perdu un de ses pilotes phares, Anthony Delhalle, le mois dernier, et que son patron, Dominique Méliand souffre d'une grave maladie et n'a pu être présent aux côtés de son équipe.

En Superstock, Julien Enjolras, Dylan Buisson et Kevin Denis du Tati Team Beaujolais Racing sur la Kawasaki n°4 ont remporté une course très disputée devant la Yamaha n°96 du Moto Ain CRT et la Yamaha n°333 du Yamaha Viltaïs Experience. L'équipage 100% féminin Girls Racing Team a réussi son pari de  terminer le Bol d'Or puis les 24 Heures du Mans. Murielle Simorre, Amandine Creusot, Melissa Paris et Margaux Wanham ont vu le drapeau à damier en 30e position.

Xavier Richard @littletwitman