24 heures du Mans: la course neutralisée

Publié le , modifié le

La 36e édition des 24 heures du Mans motocyclistes a été neutralisée peu avant 17h00, après quasiment deux heures de course, à la suite de l'intervention de la voiture de sécurité. Cette dernière est intervenue pour permettre aux commissaires de course de nettoyer la piste à la suite de la chute du pilote de la Honda N.51, indemne.

Au moment de l'interruption, la Kawasaki N.11, triple tenante du titre,  était en tête devant la BMW N.99 et la Suzuki N.2. Partie en position de pointe, la Suzuki N.1 du SERT, qui vise un 4e titre  de champion du monde d'endurance de rang, accusait 11 tours de retard après  s'être arrêtée environ 20 minutes, à la suite d'une chute dès le 9e tour alors  qu'elle occupait la tête. La Yamaha N.94, également en lice pour le titre mondial, pointait à trois  tours de la tête après deux chutes dans les 10 premières minutes.

AFP